Matuidi et Verratti survolent les débats en ce moment
Matuidi et Verratti survolent les débats en ce moment | AFP - Pascal Pochard Casabianca

Paris veut garder le rythme

Publié le , modifié le

Le PSG reçoit Sochaux samedi pour le compte de la 7e journée. Sur un nuage actuellement, les hommes d'Ancelotti veulent garder le rythme avant notamment de défier le leader Marseillais, la semaine d'après. Le tenant du titre Montpellier compte bien, lui, reprendre du poil de la bête à Nancy, tandis que Lorient voudra garder son invincibilité à Evian. Les autres affiches du week-end, Valenciennes-Marseille et Lyon-Bordeaux se dérouleront dimanche.

Les Sochaliens se sont enfin réveillés après un début de saison calamiteux et viennent d'enchaîner trois succès consécutifs toutes compétitions confondues (deux en L1 et un en Coupe de la Ligue). Mais voilà sur leur chemin un PSG qui a pris son rythme de champion avec un Ibrahimovic qui peut battre une équipe même en marchant (Bastia humilié chez lui 4-0 le week-end dernier). Et "Ibra" n'est plus le seul problème à gérer avec un Verratti déjà indispensable, un Pastore qui relève la tête et un Thiago Silva déjà chez lui. Reste à savoir comment Carlo Ancelotti va gérer son effectif dans une semaine cruciale qui s'annonce avec deux déplacements chez le Porto de Lucho en Ligue des champions et au Vélodrome.

Matchs périlleux pour les Corses

Du côté d'Ajaccio, c'est un match particulier qui attend Alex Dupont face à Brest, qui avait été limogé du club breton il y a quelques mois. Les poignées de mains avant le match entre "Sir Alex" et l'équipe dirigeante bretonne seront sans doute crispées. Sur le terrain, les Corses n'ont plus gagné depuis trois matches toutes compétitions confondues, restant même sur une élimination qui fait désordre contre un club de L2 (Arles-Avignon) en Coupe de la Ligue. Brest aura lui à coeur de faire oublier sa déroute dans cette même compétition, contre Nice, qui a inscrit déjà 8 buts cette saison contre les Finistériens (4-2 en L1, 4-2 en Coupe de la Ligue...).

A Bastia, les Corses de Frédéric Hantz traversent une très mauvaise passe, avec quatre défaites de rangs en L1 et 13 buts encaissés, dont un dernier camouflet subi contre le PSG à la maison (4-0). La promenade de santé contre Metz, dernier représentant de National, en Coupe de la Ligue (3-0), paraît un peu trompeuse pour servir de déclencheur. En face, il y aura Nice, équipe très accrocheuse (une seule défaite en L1) et qui a trouvé la clef en attaque (neuf buts en trois matches).

Enfin le déclic pour Montpellier ?

A quoi joue le champion ? Montpellier était-il le club d'un seul joueur, Giroud, parti à Arsenal ? L'équipe de "Loulou" Nicollin n'a gagné qu'un match en L1, flirte avec la zone de relégation et doit en outre anticiper un déplacement délicat la semaine prochaine en Ligue des champions sur la pelouse de Schalke 04. Nancy fait aussi pâle figure et n'a plus gagné depuis son premier match cette saison (1-0 contre Brest en Lorraine).

Toujours invaincu en Ligue 1 avant de se déplacer à l'Evian-TG, Lorient sort d'un bel été  pour avoir su tirer les leçons d'une difficile saison dernière, lorsque le  maintien du club fut acquis lors de l'ultime match. Mais gare au danger. L'élimination aux tirs au but face à Saint-Etienne mercredi en Coupe de la Ligue, certes avec un onze largement remanié, est un "coup d'arrêt" d'après Kévin Monnet-Paquet, qui  appelle à "relancer la machine" dès samedi. Evian doit pour sa part impérativement passer la vitesse supérieure (une seule victoire cette saison).

Enfin dans le match Troyes - Toulouse, tout le monde va évidemment regarder le gardien du TFC Ahamada, la nouvelle star après son but de la tête renversant sur coup de pied arrêté contre Rennes en L1 (2-2). A Troyes, tout le monde continue à regarder le classement déprimant et cette dernière place assortie de l'absence de victoire en championnat.