Ochoa, Belhanda, Ajaccio, Montpellier
Ochoa s'interpose devant Belhanda | PASCAL POCHARD-CASBIANCA / AFP

Paris suspects sur la rencontre Ajaccio-Montpellier

Publié le , modifié le

La rencontre de Ligue 1 entre Ajaccio et Montpellier samedi soir a fait l'objet de paris atypiques. Plusieurs d'entre eux pris avant le coup d'envoi du match ont été suspendus, a indiqué le président de l'Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel).

Le match Ajaccio-Montpellier disputé samedi pour le compte de la 34e journée de Ligue 1 est dans le viseur de l’Arjel. Menés 1-0, les Ajacciens s’étaient finalement imposés 2-1 alors que Younès Belhanda avait manqué un pénalty sur une panenka arrêtée par Ochoa. Un succès qui permet aux Corses de faire un grand pas vers le maintien. "Dès vendredi soir et samedi, certains opérateurs ont considéré prudent de 'déréférencer' ce match compte tenu du montant des paris qu'ils enregistraient", a expliqué à Reuters le président de l'Arjel, Jean-François Vilotte. "C'est une attitude précautionneuse qui ne signifie pas qu'il y a eu forcément des phénomènes anormaux. Les opérateurs ont juste préféré se couvrir contre un risque financier", a-t-il poursuivi.

L'un de ces opérateurs, le PMU, a justifié sa décision en expliquant qu'après "avoir reçu une alerte, une suspension de tous les paris de ce match avait été décidée, au nom du principe de précaution". D'après plusieurs sources au fait du dossier, les mouvements suspects ont d'abord été repérés sur le réseau physique, avec ce qu'on appelle "les paris en dur", réalisés dans des bars ou des bureaux de tabac, avant de s'étendre aux sites de paris en ligne. Jean-François Vilotte a précisé qu'une enquête de ses services était en cours et qu'en fonction de ses conclusions, une suite judiciaire pourrait être donnée. "L'Arjel avait également détecté ces mouvements de paris et il nous appartient désormais de procéder à des vérifications précises, exhaustives", a-t-il dit. "Mais à ce stade, il s'agit juste d'un message de vigilance, et rien d'autre".

Vidéo : Les suspicions de l'Arjel

Voir la video

Jerome Carrere