psg boutique parc des princes 2005
Le Parc des Princes, terre d'accueil du PSG | AFP

Paris s'ouvre au Qatar

Publié le , modifié le

Les tractations entre le Paris Saint-Germain et une société d'investissement du Qatar ont pris fin avec la vente partielle du club pour un montant compris entre 35 et 50 millions d'euros. Le fond qatari est désormais actionnaire majoritaire à hauteur de 70% du capital tandis que l'actionnaire américain Colony Capital conserve 30% des parts. A terme, le nouvel actionnaire prendra le contrôle total du PSG.

"Nous avons recherché le meilleur partenaire possible pour assurer au PSG une place dans l'histoire. Nous l'avons trouvé avec notre nouvel associé qui partage cette ambition", indique dans le communiqué Sébastien Bazin, président du conseil de surveillance du PSG et patron de la branche Europe de Colony Capital. "Il a pris la mesure de l'importance du travail effectué par l'ensemble du management actuel du club et souhaite collaborer avec lui afin de poursuivre les efforts entrepris par le PSG pour atteindre les plus hauts niveaux", conclut Sébastien Bazin.

Selon des sources proches du dossier, le Paris SG a été valorisé entre 35 et 50 millions d'euros, le passif de la saison 2009-10 (plus de 20 millions d'euros) ayant été inclus dans le prix de la transaction. En 2006 au moment de l'acquisition du PSG par trois actionnaires (Colony Capital, Walter Butler, Morgan Stanley), le club avait été cédé par Canal+ pour environ 26 millions d'euros.

Relancé sportivement avec sa 4e place de Ligue 1, le club de capitale est sur une pente ascendante. Fini les errements des multiples dirigeants et les troubles d'un public exigeant. Après l'épurement des dettes, le fond qatari aura pour mission d'augmenter le budget du club afin de rivaliser plus régulièrement avec les autres ténors du championnat et d'exister en Ligue des champions. Vaste programme.