Kevin Gameiro Lorient VS PSG Ligue1 08 2011
Kevin Gameiro (Paris) | AFP - MIGUEL MEDINA

Paris sous pression, Lyon confiant

Publié le , modifié le

Battu par Lorient le week-end dernier, le PSG va devoir se ressaisir, samedi, sur la pelouse du leader rennais, pour le compte de la 2e journée de Ligue 1. De son côté, Lyon, qui reçoit le promu ajaccien, a l'occasion de conforter sa place de dauphin. Ou mieux encore de prendre les commandes du championnat. Pour Lorient et Saint-Etienne, il s'agira enfin de confirmer les bonnes impressions de la première journée.

Pour son premier match de la saison hors de ses bases, samedi à Rennes, le PSG aura à coeur de faire oublier sa défaite de la première journée du championnat, mais aussi de mettre fin à une longue série noire au Stade de la route de Lorient. Il faut en effet remonter à la saison 2001-2002 pour trouver une victoire des Parisiens (1-2) sur la pelouse rennaise. "Paris sera le favori du championnat cette saison. Ils ont de bons joueurs qui sont forts mentalement", estime Frédéric Antonetti, l'entraîneur rennais, qui affirme avoir vu "une belle équipe" de Paris, malgré sa défaite inaugurale. Pour voir une belle équipe, il faudra sans doute encore patienter un peu. La faute à une arrivée tardive des recrues du "nouveau PSG", et notamment celle de Javier Pastore. Leonardo pourra toutefois compter sur Kevin Gameiro, Blaise Matuidi, Jérémy Menez et Guillaume Hoarau, de retour après leur interlude chez les Bleus. De son côté, l'entraîneur corse pourra quant à lui s'appuyer sur un groupe qui a bien entamé sa saison puisqu'il compte deux victoires en Ligue Europa et un large succès obtenu lors de la première journée de championnat sur la pelouse du promu dijonnais (5-1).

Seul favori à avoir tenu son rang lors de la première journée (victoire 3-1 à Nice), Lyon devrait engranger trois points supplémentaire, samedi, à l'issue de cette 2e journée. La réception d'Ajaccio ne présente effectivement pas une grande difficulté pour le club rhodanien. Même si Rémi Garde est d'ores et déjà obligé de faire du bricolage en défense (blessure de Cris et Mensah) et au milieu (forfait de Gourcuff). En attendant que la situation s'améliore, l'OL fait avec les moyens du bord. "On voit qu'au bout d'un mois, nous avons déjà des blessés. Le coach n'a  pas ce luxe pour faire tourner. Nous sommes un peu juste pour toute une saison surtout quand on a des ambitions. Il faut faire attention, un minimum de recrutement est nécessaire", prévient le défenseur Anthony Réveillère. Quoi qu'il en soit, la difficulté n'en sera pas vraiment moindre pour les Corses à Gerland. Des Corses, fraîchement revenus parmi l'élite mais surtout corrigés sur leur pelouse le week-end dernier par le Téfécé (0-2).

Pour Lorient (6e) et Saint-Etienne (5e), cette 2e journée va permettre de confirmer, ou non, les espoirs suscités lors de la reprise. Les Merlus ont en effet frappé fort en battant les "millionnaires parisiens" au Parc des Princes (1-0). De leur côté, Les Verts ont marqué les esprits en s'imposant à Bordeaux (2-1). Les Lorientais, opposés à une formation bordelaise plutôt fébrile, tiennent donc une occasion rêvée d'ajouter trois points à leur compteur. Pour Sainté, la mission pourrait s'avérer plus compliquée face à une équipe de Nancy qui a montré son savoir-faire en tenant en échec le champion sortant Lille (1-1).

Dans les autres rencontre, la lanterne rouge Dijon se rendra à Toulouse (4e) où le cauchemar débuté face à rennes (1-5) pourrait bien se poursuivre. Dans le Nord, Valenciennes (15e) recevra Brest (8e). Enfin, la rencontre entre Sochaux (8e) et Caen (6e) aura un goût particulier pour Pierre-Alain Frau. Le néo-caennais foulera pour la 300e fois une pelouse de L1 et devrait être particulièrement motivé ... contre son club formateur.

Isabelle Trancoën