Unai Emery PSg geste main 082016
L'entraîneur parisien Unai Emery | PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Paris SG: la lettre "optimiste" d'Emery pour rassurer les supporters

Publié le , modifié le

"Nous sommes 3e du Championnat et notre début de saison n'a pas été aussi bon que ce qu'on espérait, mais la progression qu'a connue l'équipe renforce notre optimisme", écrit l'entraîneur du Paris SG, Unai Emery, dans une lettre ouverte aux supporters diffusée sur son propre site internet dimanche.

Le technicien basque, habitué aux réseaux sociaux et aux messages directs sur son site, dresse un premier bilan de la saison, expliquant qu'il a fallu du temps pour que les joueurs et le staff apprennent à se connaître et à faire évoluer leur jeu. "L'adaptation au changement, pour nous le staff, mais aussi pour les joueurs parmi lesquels il y a de nouvelles recrues qui doivent encore gagner le respect du vestiaire avec humilité, requiert un temps", témoigne-t-il, alors que certaines d'entre elles, comme Hatem Ben Arfa, Jese ou Grzegorz Krychowiak ont suscité des débats.

"Il faut trouver un équilibre entre tout ce qu'il y avait de bon avant et nos propres apports", écrit celui qui a succédé à Laurent Blanc cet été sur le banc. Cette 3e place en-deçà des attentes, Emery l'explique par "une Ligue 1 compétitive" avec des "effectifs comme celui de Monaco qui est en tête de sa poule en Ligue des champions, sa performance en championnat n'étant donc pas si étonnante, ou celui de Nice qui a fait une entame de saison spectaculaire".

Pour progresser, il insiste sur l'importance de la communication au sein du club, mais aussi avec les médias et les supporters. "La langue est notre principal outil pour y arriver et nous avançons toujours sur la voie de la maîtrise du français que nous utilisons depuis notre arrivée au club", souligne-t-il.

Déjà qualifié en 8e de finale de Ligue des champions, le PSG veut terminer en tête de son groupe pour se faciliter la suite du parcours, martèle l'entraîneur de 45 ans. "Nous voulons être premiers de notre poule. Nous irons avec cette ambition à Londres où nous vivrons encore un beau match, comme celui que nous avons joué au Parc contre Arsenal", écrit Emery. "10 matches d'ici Noël, 10 différents défis auxquels nous devons faire face avec le même niveau d'exigence. C'est pourquoi, nous ne sommes centrés que sur le premier, celui de Nantes" le 19 novembre, pour la 13e journée du championnat, avec "un mot d'ordre s'améliorer chaque jour", prévient encore le technicien.

L'entraîneur parisien adresse par ailleurs ses pensées aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 et à leurs familles, "en cette journée de commémoration et d'hommage si émouvante pour tous".