Caen face au PSG
Le Caennais Montaroup contre le Parisien Gameiro | AFP - CHARLY TRIBALLEAU

Paris s'en sort encore bien

Publié le , modifié le

Grâce à un nouveau but dans les arrêts de jeu de Jallet, le PSG a arraché le match nul à Caen (2-2), lors de la 28e journée de L1. Un point précieux pour les hommes de Carlo Ancelotti qui repousse ainsi Montpellier, battu à Nancy (0-1), à deux longueurs. L'OM n'en finit plus de perdre et enchaîne une sixième défaite de rang, défait au Vélodrome par Dijon (1-2). Auxerre s'enfonce dans les bas-fonds du classement.

Paris aime définitivement les arrêts de jeu. Pour la troisième fois en cinq matches, le PSG a réussi à s'en sortir dans les toutes dernières minutes d'une rencontre mal embarquée sur la pelouse de Caen. Pierre-Alain Frau s'est rappelé au bon souvenir de ses anciens coéquipiers en ouvrant la marque à la 53e (1-0) avant que Javier Pastore n'égalise dans la foulée avec énormément de réussite (1-1, 55e). Heurtaux pensait avoir fait la différence pour le Stade Malherbe en trompant la défense parisienne de la tête (2-1, 70e). Mais Paris sait que toutes les minutes d'un match compte. Jallet sonnait la charge une ultime fois la 90e minute franchie et d'un enchaînement contrôle de la poitrine-reprise du droit arrachait l'égalisation pour le PSG (2-2, 90+1).

Paris peut souffler. La bande à Carlo Ancelotti a évité la révolte des petits qui ont coupé des têtes samedi soir. A commencer par Nancy qui a mis un terme à la série de cinq déplacements sans défaite en Lorraine de Montpellier et a fait subir à son adversaire sa première défaite en 2012, toutes compétitions confondues. L'ASNL s'est même payé le luxe de museler le meilleur réalisateur de L1, Olivier Giroud, de retour de suspension. Un match cauchemardesque pour les Héraultais rapidement réduit à 10 avec l'expulsion d'Hilton (42e) et même à 9 juste avant l'heure de jeu après le carton rouge adressé à Stambouli, entré pour compenser la sortie du Brésilien (59e). André Luiz en profitait pour inscrire le seul but du match sur penalty par la suite (1-0, 63e). Montpellier se retrouve à deux longueurs de Paris.

La bonne affaire dans le haut du tableau est finalement pour Lyon. Les Gones sont allés s'imposer 1-0 à Geoffroy-Guichard grâce à un but de l'ancien Stéphanois Bafé Gomis à peine entré en jeu. Au classement, l'OL chipe la 4e place à l'ASSE à la différence de buts et n'a plus qu'un point de retard sur Lille, titulaire du dernier siège pour la Ligue des champions.

L'OM, de son côté, n'en finit plus de boire la tasse. Et cela ne peut pas toujours être avec le sourire comme à Milan. Face à Dijon au Vélodrome, Marseille a subi son 6e revers de rang, le 5e en championnat (1-2). Le billet pour la Ligue des champions s'est sans doute définitivement envolé. En début de saison, Ajaccio semblait parti pour aligner le plus mauvais bilan de l'histoire de la Ligue 1. Trois mois plus tard, les Corses ne comptent que deux défaites au compteur pour six victoires et trois nuls. Après avoir fait plié l'OM, ils ont ramené un nul de Bordeaux grâce à but de Poulard dans le temps additionnel (1-1).

Melinda Davan-Soulas @Melinda_DS