PSG
Paris Saint-Germain. | DAMIEN MEYER / AFP

Paris poursuit sa route

Publié le , modifié le

Sans (trop) trembler, le PSG a dominé ce samedi, lors de la 18e journée de L1, une équipe rennaise qui aura eu le mérite de ne jamais baisser les bras (1-3). Les Parisiens comptent à nouveau cinq points d’avance en tête du championnat en attendant les matches de Monaco et Lille.

Avec les titulaires, c’est tout de suite autre chose. Après la pâle copie livrée à Benfica en C1 mardi dernier avec une équipe fortement remaniée, Paris a misé sur un onze de départ plus habituel pour montrer un autre visage en terres bretonnes. Mais malgré 60 minutes de bonne facture, les hommes de Laurent Blanc n'étaient pas à l'abri d'une mauvaise surprise après la réduction du score d’Alessandrini (67e) sur laquelle Sirigu n’est pas irréprochable. C'est sans compter sur la maîtrise totale de l'ogre parisien, qui a parfaitement géré la fin du match en se payant le luxe d'inscrire un dernier but en toute fin de match grâce à l'inévitable Cavani (90+2).

Alors que cette fin d'après-midi s'annonçait plutôt tranquille pour les coéquipiers d'Ibrahimovic, dont le quatorzième but en championnat avait mis sur orbite le PSG après l'ouverture du score de Thiago Motta sur une frappe magnifique, tout ne fut pas si simple. Toujours dominateur mais parfois un peu endormi, Paris est toutefois parvenu à contenir les moindres velléités offensives rennaises. 

Alessandrini redonne espoir

Contre toute attente, Alessandrini, sur un coup franc direct passé sous les gants d'un Sirigu pas franchement inspiré, a donné un peu d'espoir aux supporters bretons et s'est racheté du premier but sur lequel sa responsabilité était engagée. Mais les Rouge et Noir étaient trop dominés dans le jeu pour pouvoir vraiment espérer davantage et c'est assez logiquement que Cavani alourdissait le score sur une contre-attaque en toute fin de match. 

Cette victoire permet au PSG de repartir du bon pied après sa défaite en Ligue des champions, même si ce match était sans enjeu pour lui. Les Parisiens vont pouvoir suivre tranquillement le déplacement de son dauphin Monaco sur la pelouse de Guingamp, tandis que Lille accueillera Bastia ce dimanche. 

Le classement du championnat de France

Victor Patenôtre