Nene
Nene | AFP PHOTO / THOMAS SAMSON

Paris et Montpellier ne perdent pas la tête

Publié le , modifié le

Après sa défaite mardi en Coupe de la Ligue, le PSG a relevé la tête en s'imposant sur sa pelouse 4-2 face à Caen, lors de la 12e journée du championnat de France de Ligue 1. Montpellier est pour sa part toujours en embuscade suite à son succès 2-0 sur Nancy. Lyon a remporté le derby face à Saint-Etienne 2-0. Enfin, Marseille a réussi un joli coup en allant battre Dijon 3-2.

Et de six pour Paris

Tout va bien pour les hommes de Kombouaré en championnat. Avec ce succès 4-2 sur Caen, c'est la sixième victoire de rang et la sixième victoire à domicile pour le PSG. Avec 29 pts sur 36 pts possible depuis le début de ce championnat, Pastore et compagnie vont bon train... La rencontre n'a pourtant pas été si facile que cela pour les joueurs de la capitale. La double peine infligée à la 20e minute par M. Clément Turpin aux troupes de Franck Dumas (penalty de Nene puis exclusion de Nivet) a ainsi totalement fait basculer une rencontre que les Caennais avaient pris par le bon bout en ouvrant le score sur une tête de Heurtaux (12e). Trois autres buts de Menez, Nene et Pastore ont définitivement réglé le sort du match.

Olivier Giroud rejoint Gameiro

Montpellier s'accroche à la deuxième place dans le sillage du PSG grâce à sa victoire sur Nancy 2-0. L'élimination mercredi en 8e de finale de la Coupe de la Ligue devant Lorient (1-2) n'a pas entravé l'élan de l'équipe de René Girard, qui obtient sa troisième victoire d'affilée en championnat après celles devant Dijon (5-3) et à Caen (1-3). A cette occasion, leur attaquant Olivier Giroud, après un centre-tir, a marqué son huitième but en Ligue 1, son dixième toutes compétitions confondues. Il rejoint ainsi l'attaquant parisien Kevin Gameiro en tête du classement des buteurs.

Le derby pour Lyon, Gourcuff redore son blason

Lyon, pour son deuxième derby de la semaine contre l'ASSE, a éprouvé plus de difficultés à Gerland qu'à Geoffroy Guichard mercredi, mais pour un résultat identique: la victoire. Les Gones ont su forcer la décision par Briand et Gourcuff, tout deux buteurs, tandis que Saint-Etienne, revanchard puis  fébrile, peut regretter de ne pas avoir profité de l'exclusion de Dabo (52e). Gourcuff a donc, lui, entrepris son opération rachat, commencé il y a quelques semaines, en se montrant réaliste pour inscrire en finesse son premier but de la saison.

Première pour Brest

Les hommes d'Alex Dupont tiennent enfin leur victoire après 12 journées de championnat. Abonné des matchs nuls (9 depuis début août), Brest décroche enfin trois points aux dépens du voisin lorientais en s'imposant 3-1. Touré et Grougi, par deux fois, avaient déjà fait la différence en première mi-temps.

Fin de disette pour Evian-Thonon-Gaillard

Evian-Thonon a mis fin à neuf matches consécutifs sans victoire en remportant son deuxième succès  de la saison face à Auxerre 3-1, grâce à son réalisme en attaque. Ce résultat permet au promu haut-savoyard de remonter à la quatorzième  place du classement et de rejoindre son adversaire du soir avec 12 points. De son côté, l'équipe bourguignonne confirme sa mauvaise passe en encaissant une troisième défaite de suite en championnat.

But express pour Rémy et l'OM

Le Marseillais Loïc Rémy a marqué le but le plus rapide de la saison en faisant mouche au bout de 25" de jeu à Dijon. Sur une passe de Kaboré, Rémy profite de la passivité de Zarour pour ouvrir la marque avec un tir du pied droit. Reynet, surpris, est impuissant. Des Marseillais qui par la suite ont souffert pour finalement s'imposer 3-2 après un coup de tête important de Diarra. Ils s'offrent ainsi une troisième victoire d'affilée. Les hommes de Deschamps retrouvent le milieu du classement.

Bordeaux quitte la zone rouge

Bordeaux a profité de son déplacement à Ajaccio, chez la lanterne rouge, pour renouer avec une victoire qui le fuyait depuis huit matches (2-0), grâce à un doublé du revenant Gouffran. Les Corses, avec ce troisième revers d'affilée, en compte désormais sept au total.

La soirée des doublés

Parmi les buteurs de la soirée, quatre buteurs se sont distingués sur les différents terrains de France en inscrivant chacun deux buts. Le Brestois Grougi a planté deux banderilles face à Lorient (3-1), tout comme le Parisien Nene contre Caen (4-2). Gouffran a fait de même pour Bordeaux sur le terrain d'Ajaccio (0-2), tandis que le joueur d'Evian-Thonon, Sagbo, a grandement participé à la fête après la victoire de son équipe sur Auxerre 3-1.

Gourcuff: "On était à la rue derrière"

"On  a eu des absences défensives. Sur chaque accélération on était en difficulté. Trois minutes de jeu et on était menés. On était à la rue derrière, avec des  opportunités de contres pour eux. 3-0 à la mi-temps, ce n'est pas dans la  maîtrise du ballon qu'on a été bougé, mais ils nous ont mis à l'agonie sur les  accélérations. Très clairement, cela fait deux derbies qu'on est déficient dans  l'état d'esprit. On a manqué d'engagement, ça fait partie du jeu. Mais c'est la  dernière fois que cela arrive", a ainsi expliqué Chistian Gourcuff, après la défaite de Lorient 3-1.

Deschamps: "La meilleure vitamine, c'est la victoire"

"C'est notre première semaine à trois victoires, avec deux en  championnat, même si ce sont deux promus. Dijon a montré beaucoup de qualités. Ca fait du bien, pour la confiance des joueurs. La meilleure vitamine, c'est la  victoire. J'ai un groupe qui vit bien, il y a une dynamique qui se crée. Il y a  beaucoup d'envie, d'implication de tout le monde. Je suis content qu'ils soient  récompensés", a déclaré l'entraîneur marseillais suite à la victoire sur Dijon 3-2.

Gilles Gaillard