Zlatan Ibrahimovic Edison Cavani PSG
Zlatan Ibrahimovic (PSG) | FRANCK FIFE / AFP

Paris et Lille veulent engranger

Publié le , modifié le

Engagés dans la lutte pour le titre, le Paris Saint-Germain et Lille doivent miser sur un succès face à des équipes du milieu de tableau pour au moins maintenir l'écart sur leurs poursuivants. Pour cette 13e journée de Ligue 1, le PSG a l'avantage de recevoir Nice au Parc des Princes en fin d'après-midi, alors que le Losc devra jouer au Roudourou face à Guingamp dans la soirée.

En attendant les trois derniers duels prévus dimanche entre Bordeaux et Nantes, Marseille face à Sochaux et le derby Saint-Etienne - Lyon, cette 13e journée pourrait permettre d'y voir un peu plus clair encore concernant les prétendants. Le Paris Saint-Germain que rien ne semblait pouvoir affecter jusqu'à présent, a toutefois démontré face à Anderlecht (1-1) qu'il ne suffit pas toujours d'aligner des super-stars sur le terrain pour l'emporter. Les Aiglons qui restent sur deux défaites en championnat souhaitent sans doute profiter de ce match particulier pour rebondir. "Paris est sûrement la meilleure équipe du championnat et l'une des meilleures d'Europe", a expliqué Didier Digard, ancien joueur du PSG lors de la saison 2007-2008. "Ce qu'il y a en face, on connaît. On en a assez entendu parler. Nous allons plutôt penser à nous, à bien travailler et nous préparer au mieux", a-t-il indiqué.

Ce n'est que plus tard dans la soirée, que Lille débutera sa rencontre face à Guingamp. Auréolé de son statut de dauphin depuis son succès sur Monaco (2-0), le Losc peut confirmer sa grande forme en misant sur un neuvième succès cette saison. La meilleure défense du championnat (seulement quatre buts encaissés) aura la faveur des pronostics contre une formation qui reste sur une défaite face à Lyon (2-0). L'EAG qui pointait toutefois à la cinquième place du championnat avant cette déconvenue, vendera chèrement sa peau. "On reçoit une équipe très forte, (...) avec un gardien en état de grâce, un collectif redoutable, avec de la taille, de la technique, de la vitesse, un entraîneur très expérimenté", a indiqué le coach de l'EAG, Jocelyn Gourvennec.

Deux duels mettront aux prises des mal classés. Pendant que Valenciennes tâchera d'enchaîner contre Montpellier après sa probante victoire à Ajaccio, le club corse qui jouera cette fois sans Fabrizio Ravanelli à sa tête, se prépare à un déplacement compliqué à Toulouse. Lorient aimerait quitter la zone rouge mais devra batailler face à la surprenante équipe de Reims. Enfin, Bastia accueille Rennes.

Romain Bonte