Paris bat Dijon grâce aux doublés de Kean et Mbappé

Publié le , modifié le

Auteur·e : Martin Boissereau
PSG Dijon Moise Kean
Le nouvel attaquant du PSG Moise Kean | AFP - Franck Fife

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les deux premiers buts de Moise Kean avec le Paris Saint-Germain, ajoutés au doublé de Kylian Mbappé, ont permis à son nouveau club de battre Dijon au Parc des Princes (4-0), lors de la 8e journée de Ligue 1. Quatre jours après leur défaite face à Manchester United en Ligue des champions, les Parisiens prennent donc provisoirement la tête du championnat grâce à leur sixième victoire de suite. Les Dijonnais, bons derniers (20e), n’ont toujours pas gagné cette saison.

Parfois deux sans trois. Et c’est déjà pas mal. Moise Kean a inscrit ses deux premiers buts avec Paris en Ligue 1, ce samedi, un soir où les joueurs de Thomas Tuchel ont poursuivi leur série d’invincibilité face à Dijon (4-0). Si les joueurs de Stéphane Jobard n’ont toujours pas gagné en Ligue 1 cette saison, ils n’ont tout simplement jamais gagné au Parc des Princes en six déplacements. Un stade où ils n’ont également toujours pas marqué le moindre but face au PSG.

Moise Kean a donc fait mieux que tous les joueurs du DFCO qui sont venus affronter le club de la capitale dans son enceinte en béton précontraint. Que beaucoup de recrues parisiennes, aussi, puisqu’il est devenu le premier joueur à inscrire un doublé lors de sa première titularisation au Parc des Princes en Ligue 1 depuis Neymar (contre Toulouse, le 20 août 2017). Le tout en vingt minutes, après neuf ballons touchés et à la conclusion de deux jolis mouvements collectifs. D’un plat du pied droit, d’abord, sur un centre de Mitchel Bakker venu de la gauche vers la droite qu’il a coupé au premier poteau (1-0, 3e). D’un autre plat du pied droit, ensuite, après que Neymar ait réalisé un joli numéro au cours duquel il a notamment éliminé Didier Ndong avant d’offrir le doublé à l’Italien, esseulé sur la droite de la surface (2-0, 32e).

Mbappé remplace Kean et inscrit aussi un doublé

Un doublé, l’attaquant de 20 ans n’en avait plus inscrit depuis mars 2019. Il jouait alors avec la Juventus face à l’Udinese et il lui avait fallu 19 minutes de plus pour marquer deux buts (39'). Il goûtait alors à cette joie pour la deuxième fois (victoire 4-1). La première, c'était avec le Hellas Vérone contre la Fiorentina, en janvier 2018 (victoire 4-2). Il aurait même pu inscrire son premier triplé en carrière s’il avait pu rabattre sa tête sur un centre de Pablo Sarabia (4e) ou davantage enrouler cette frappe en début de seconde période, passée à droite des cages de Saturnin Allagbé (50e). Cet éventuel triplé aurait aidé le Paris Saint-Germain à conserver sa moyenne de buts contre Dijon à domicile (4, pour 21 buts marqués en 5 matches). 

Kylian Mbappé, entré en jeu à la place de l’Italien (79e), s’en est chargé. Servi par la deuxième passe décisive de Neymar, il a donné le tournis à Bruno Ecuele Manga d’un passement de jambes avant de glisser le ballon entre celles d’Allagbé (3-0, 82e). Il a ensuite imité l’Italien en inscrivant un doublé, quelques minutes plus tard. Au cours d’un délicieux mouvement collectif, Neymar a trouvé Sarabia sur la droite de la surface qui, d’une touche, a remis à Mbappé face au but vide (4-0, 88e). Les sixième et septième buts en Ligue 1 pour l’international français depuis le début de saison.  Ce qui lui permet de passer en tête du classement des buteurs et portent à 25 le nombre de buts inscrits par Paris face à Dijon en 6 matches à domicile.

Allagbé a tenu, Baldé et Dina Ebimbe ont raté

Plusieurs Parisiens avaient jusqu’alors échoué face au gardien béninois. Neymar, d’abord, avait envoyé une tête des 5,5m sur le poteau de l’ancien Niortais avant que le rebond l’empêche de cadrer sa deuxième tentative (8e). Deux coups-francs du meneur de jeu brésilien, frappés à l’entrée de la surface, n’ont également pas trouvé le cadre (20e, 80e). Sarabia, d’une frappe pas suffisamment enroulée puis d’une volée du gauche (23e, 52e) a ensuite trouvé les gants du gardien passé par l'ASPAC Cotonou. Danilo Pereira -repositionné en défense centrale- aussi, d'une tête sur corner (31e). En deuxième période, Neymar (49e, 76e) puis Sarabia (52e), encore eux, ont enfin permis à Allagbé de réaliser ses troisième, quatrième et cinquième arrêts de la partie.

Les Dijonnais ont également raté quelques belles occasions, surtout au cours des quarante-cinq premières minutes. Junior Dina Ebimbe, formé et prêté par le Paris Saint-Germain, a dans un premier temps failli profiter d’une erreur de Marquinhos, positionné en sentinelle. Il a toutefois vu sa frappe contrée (6e) puis une tête de Mama Baldé, sur le corner suivant, passer au-dessus des cages de Sergio Rico (8e). Après avoir transpercé la défense parisienne, Dina Ebimbe n’a ensuite pas suffisamment enroulé une frappe soudaine à l’entrée de la surface (23e) avant que Baldé, encore sur corner, manque le cadre (33e).

Sixième victoire de suite en Ligue 1 pour Paris

Quoi qu’il en soit, face à la lanterne rouge et malgré neuf joueurs sortis du onze des titulaires depuis Manchester United -dont Mbappé, Di Maria, Navas ou Kimpembe- le PSG a remporté sa sixième victoire de suite en championnat. Loin de ses deux défaites inaugurales, Paris poursuit sa belle série et prend la tête du championnat, en attendant le match de Lille. Depuis sa défaite contre Marseille à domicile, mi-septembre (1-0), Paris a gagné six matches, inscrit vingt buts et n'en a concédé qu'un. Une dynamique de champion.