ousmane dembélé
Ousmane Dembélé, buteur contre Nantes. | Damien Meyer - AFP

Ousmane Dembélé : et pourquoi pas l'Euro ?

Publié le , modifié le

Ousmane Dembélé est la sensation rennaise de la saison. A 18 ans, le milieu offensif a déjà inscrit neuf buts en dix-sept rencontres de Ligue 1. De superbes promesses, à trois mois de l'Euro, mais attention à ne pas se brûler les ailes.

Roazhon Park, Rennes-Nantes, 17h45. Ousmane Dembélé profite d’un long ballon de Sio dans la profondeur, élimine le vétéran Lorik Cana et marque d’une frappe le long du poteau. Le Rennais vient d’inscrire son troisième but de la rencontre, quelques minutes à peine avant la pause (4-1, score final). Un triplé à 18 ans et 9 mois. Une première depuis janvier 2005 et les trois buts de Jérémy Menez (17 ans et 8 mois à l’époque) avec Sochaux contre Bordeaux. Dès la première minute, pour célébrer son ouverture du score, Dembélé a semblé courir un peu au hasard avant de se mettre à tirer la langue. Choix logique pour un joueur au visage juvénile.

Premier match professionnel en novembre

Ousmane Dembélé ne cesse de marquer les esprits depuis sa première apparition avec le Stade Rennais, son club formateur. Cela n'avait duré que quatre minutes contre Angers en novembre 2015 (13e journée), comme pour se mouiller la nuque avant le grand plongeon. Titulaire dès le match suivant contre Bordeaux, il inscrit son premier but en Ligue 1. Depuis, 9 buts et 3 passes décisives en 17 matchs de championnat. Une explosion qui rappelle celle d’un autre Rennais, Paul-George Ntep. Alors que le joueur de 23 ans voit sa saison gâchée par les blessures, le rôle de dynamiteur de l’attaque rennaise revient à Dembélé, aussi bien dans l’axe que sur un côté.

Déjà sur les tablettes des grands clubs

Meilleur buteur de moins de 20 ans des cinq grands championnats européens, Dembélé attire les convoitises. De nombreux observateurs étrangers étaient présents dimanche contre Nantes. Selon la presse espagnole, le FC Barcelone aurait déjà commencé les négociations pour attirer le jeune prodige. De quoi faire perdre la tête à un joueur à peine entré dans l’âge adulte. Déjà, le passage d’Ousmane Dembélé chez les professionnels ne s’était pas fait sans difficultés. Eté 2015, les négociations traînent en longueur, le président René Ruello s’énerve, Dembélé sèche un stage et veut partir. Finalement, Mickaël Silvestre, directeur sportif du Stade Rennais, le convainc de rester. Les grands espoirs sont nombreux à ne pas avoir réalisé leur plein potentiel à cause d’un comportement inadéquat. Déjà cité plus haut, le nom de Jérémy Menez vient évidemment à l’esprit. A 29 ans, Hatem Ben Arfa est de retour en grâce à Nice, mais que de temps perdu depuis sa jeunesse lyonnaise.

Courbis, papa-poule

L’entraîneur rennais Rolland Courbis reconnaît la difficulté de la situation : "Ousmane est à la fois une satisfaction et un cas très délicat : vous imaginez, à 18 ans, toutes ces sollicitations…" Mais l’entraîneur a un rôle à jouer : "Je suis son coach, et mon travail consiste à le 'gérer', surtout quand on est aussi jeune. J’observe ses qualités, mais également ses défauts. J’essaye de rectifier pas mal de choses. Le dribble est une arme redoutable quand vous le maîtrisez, mais il ne faut pas oublier qu’une bonne passe peut aussi éliminer trois adversaires. Et plus rapidement qu’un dribble…" Coach Courbis souhaite même le mettre parfois sur le banc, comme cela avait été évoqué avec le match contre Nantes : "C’est un joueur talentueux mais si on lui en demande trop, ce ne sera pas bon pour son apprentissage."

Candidat à l’Euro ?

La tendance est souvent à l’emballement avec les espoirs du football. On rêve d’un nouveau Zidane, d’un nouveau Henry, … Quitte à parfois voir trop beau, trop tôt des joueurs qui gagneraient à être patients. Mais Ousmane Dembélé pourrait bénéficier d’un concours de circonstance favorable pour être présent à l’Euro 2016. La présence de Karim Benzema, empêtré dans l’affaire de la sextape, est incertaine. Les performances de Mathieu Valbuena avec Lyon laissent à désirer. Nabil Fékir, la révélation de la saison dernière, est blessé et il est impossible de prédire son niveau de forme au moment de l’Euro. Pour jouer le rôle de l’habituelle surprise de la liste de l’Euro, son principal adversaire pourrait être Kingsley Coman, l’ailier du Bayern Munich. L'Euro est une perspective lointaine, mais Ousmane Dembélé peut rêver, à condition de ne pas se laisser aller. Cela passe par de bonnes performances avec Rennes et avec les Espoirs français, qui viennent de le pré-sélectionner.