OM PSG incidents
Huit fonctionnaires ont été légèrement blessés dimanche à Marseille | CITIZENSIDE/GILLES BADER / citizenside.com

OM-PSG : Quatre supporters marseillais en garde à vue

Publié le , modifié le

Quatre supporters de l'OM ont été placés en garde à vue après des violences entre groupes de supporters et forces de l'ordre, dimanche en fin d'après-midi, peu avant la rencontre Marseille-Paris SG, au cours desquelles huit fonctionnaires ont été légèrement blessés.

Les quatre supporters font l'objet de poursuites pour dégradations et violences sur agents de la force publique. Ils avaient été interpellés avec quatre autres personnes qui ont été relâchées, a-t-on précisé. En fin d'après-midi dimanche, des groupes de supporters ont pris à partie les CRS et les agents de la sécurité publique qui sécurisaient les abords du stade Vélodrome. Ceux-ci ont chargé à plusieurs reprises et fait usage de grenades lacrymogènes, notamment lorsqu'un groupe a décidé de bloquer le trafic au Rond-Point du Prado où se croisent deux axes majeurs de circulation du sud de la ville, tout près du stade, a indiqué lundi à l'AFP un porte-parole de la sécurité publique.

A son arrivée au Vélodrome, un bus du PSG a été la cible de projectiles dont l'un a brisé une vitre sans faire de blessé. Une source au sein du club parisien a déclaré qu'une plainte serait déposée. Enfin, et alors qu'une ambiance exceptionnelle régnait jusque-là dans l'enceinte marseillaise, qui rassemblait dimanche pour ce classique près de 65.000 spectateurs, une bagarre a éclaté à l'issue de la rencontre (défaite de l'OM 3-2) dans la tribune Nord entre groupes de supporters mais elle a pu être maîtrisée par les stadiers, a souligné la police.

AFP