Franck Passi est dans le flou
Franck Passi est dans le flou | BERTRAND LANGLOIS / AFP

OM - Passi : "Mon avenir personnel n'est pas important"

Publié le , modifié le

Franck Passi estime que son "avenir personnel" au poste d'entraîneur de Marseille "n'est pas important", avec le changement de propriétaire, il préfère évoquer Metz, son adversaire dimanche pour la 9e journée de Ligue 1, et s'attend à "se faire contrer".

Q: Avez-vous discuté avec les futurs dirigeants de votre avenir personnel?
R: "J'ai déjà discuté avec les dirigeants, mais qu'est-ce que ça change pour ce week-end? Rien, il faut gagner Metz. Ce qui se passe au-dessus ne change rien à mon travail de tous les jours, quand je vais à l'entraînement et que je prépare les matches. Mon avenir personnel, je n'ai pas posé la question, ce n'est pas important, ça l'est peut-être pour vous (la presse) mais pas pour moi. Dans les discussions que j'ai eues avec les nouveaux dirigeants, on n'a pas parlé de ça. Et mes impressions sont que sur ce dont on a discuté, on était d'accord. Je ne vais pas dire que je n'ai pas envie d'arriver à la fin de mon contrat, (en 2018, ndlr), mais tous les entraîneurs sont dans ce cas. Ce qui m'intéresserait c'est qu'on reconnaisse que cette équipe a de la valeur. Pour moi la seule chose à faire est de gagner."

Q: Est-ce que le travail accompli pendant la trêve vous inspire confiance pour la suite de la saison?
R: "C'est plus la confiance que j'ai en mes joueurs que la trêve qui me rend confiant. Ce groupe est uni, il y a une bonne ambiance, avec les cadres et les jeunes joueurs. On est critiqué parce qu'on est 14e, il faut l'assumer et on l'assume tous les jours, mais dans la plupart des matches, on a quand même montré un bon visage. Depuis le début, j'ai demandé de la patience et du bon sens, une équipe ne se fait pas en deux jours, à chaque conférence de presse je me répète. Mais il faut apporter aux gens ce qu'ils veulent, des victoires et le plaisir de venir au stade. Si on ne gagne pas contre Metz, ça repartira..."

Q: Que pensez-vous de Metz, qui reste sur une défaite 7-0 contre Monaco?
R: "Même si elle a pris 7-0 sur son dernier match il faudra avoir beaucoup de respect pour elle sur le terrain. C'est une équipe quand même dangereuse, elle a des atouts en attaque, sur les côtés avec Sarr et Diallo qui vont très vite et Erding qui est capable de marquer dans toutes les positions. Et elle sait être dangereuse à l'extérieur. On s'attend à se faire contrer, il faudra être attentif et bien gérer le ballon pour finir nos attaques."

AFP