OM-Lorient: Jordan Ayew fait mal à Marseille

OM-Lorient: Jordan Ayew fait mal à Marseille

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille a dit adieu au podium de Ligue 1 en concédant une défaite humiliante (3-5) sur sa pelouse du Stade Vélodrome en match avancé de la 34e journée de Ligue 1. Les Marseillais étaient pourtant revenus à 2-2 puis à 3-3 avant de craquer dans le final. Jordan Ayew a inscrit un doublé contre son ancien club.

Il y a des défaites qui font plus mal que d'autres. Des revers qui vont conditionner votre fin de saison et votre été. Celui de l'Olympique de Marseille devant Lorient, le quatrième de suite en L1, est de ceux-là. Incapables de protéger leur cage, les coéquipiers de Steve Mandanda ont encaissé cinq buts face à un club à la lutte pour ne pas descendre, le FC Lorient. Vaillants pour revenir à deux reprises à hauteur des Bretons, les Phocéens ont craqué dramatiquement dans le dernier quart d'heure. Cette défaite est sans doute celle de trop pour Marseille qui dit adieu au podium et est maintenant en danger quant à une qualification européenne pour la saison prochaine.

L'OM à l'ouest avant la pause

Huit minutes. C’est à peu près le temps pendant lequel l’Olympique de Marseille a ressemblé à une équipe de football en première période. Les huit premières. Le temps pour Florian Thuaivn d’écraser une frappe dans une très bonne position à l’entrée de la surface puis de ne pas convertir une déviation de la tête de Lemina sur corner. A la 9e minute, ce même Thauvin perd son duel dans l’entrejeu. La suite est une formidable action collective lorientaise et une conclusion de Jordan Ayew (1-0) contre son ancien club. On pense que l’OM va réagir mais non les hommes de Bielsa coulent sur un coup-franc et une belle remise du même Ayew pour Belogou (2-0, 14e). Une gabegie de football et des sifflets à la pause dans un Vélodrome éteint lui aussi.

Une belle réaction

La chance de l’OM c’est qu’il ne peut pas faire pire. Dimitri Payet, le seul à surnager en première période, va même permettre aux siens de revenir. En délivrant deux centres parfaits sur coup-franc. D’abord pour André Ayew (1-2, 58e) qui répond à son frère puis pour Jérémy Morel (2-2, 67e). Le Vélodrome s’embrase. Les Phocéens ont réussi l’impensable avant la pause. La soirée devient folle quand Romain Philippoteaux profite d’une défense marseillaise complètement perdue pour redonner l’avantage aux Bretons immédiatement après l’égalisation (2-3, 68e). A la lutte pour le podium, les joueurs de Bielsa ne peuvent plus laisser échapper des points à domicile. Entré en jeu depuis six minutes, Michy Batshuayi l'a compris et entretient l’espoir en égalisant de la tête (3-3, 76e).

Un dernier quart d'heure cauchemardesque

On pense l'OM capable d'aller cherche une victoire précieuse dans la lutte pour le podium. C'était sans compter sur un Jordan Ayew bien décidé à faire payer son ancien club. Le cadet de la fratrie s'échappe sur la gauche de la surface et trompe Mandanda d'une belle frappe du gauche (3-4, 84e). L'OM boit la tasse. Il coule quand Mathias Autret alourdit l'addition à cinq minutes de la fin (3-5, 86e). La coupe est pleine pour Marcelo Bielsa. L'OM encaisse sa quatrième défaite de suite en Ligue et n'a plus gagné à domicile depuis fin janvier. Ce vendredi soir, le podium est illusoire. Après cette journée, l'OM peut même être cinquième. La question est: Où s'arrêtera sa chute ?

Christophe Gaudot @ChrisGaudot