Mathieu Valbuena.
Mathieu Valbuena. | PHILIPPE LAURENSON / BLUEPIX / DPPI MEDIA

OM-ASSE : Droit au but ?

Publié le , modifié le

En perte de vitesse après avoir laissé filé les trois points ce week-end, l'Olympique de Marseille et Saint-Etienne s'affrontent pour une place sur le podium ce soir (21h). Dans l'ombre de cette confrontation mythique, Lille reçoit Evian. La stat' qui fait peur, les compositions probables, les déclarations d'avant-match : tout ce qu'il faut savoir sur les matches qui ouvrent la 7e journée de Ligue 1.

Marseille-Saint-Etienne ? un vrai choc historique

Dans quelques années, le "Ca$hico", cette nouvelle appellation née de la confrontation entre les cossus monégasques et parisiens, aura-t-il encore un sens ? Il est trop tôt pour le dire. A l'inverse, les grands chocs résisteront toujours à l'épreuve du temps. Des confrontations qui trouvent leur prestige dans l'histoire : celle qui oppose l'OM à Saint-Etienne est incontestablement l'une d'elles. Dans les années 1970 s'installe une vraie rivalité médiatique et sportive entre les deux clubs. Les Stéphanois sont l'équipe-phare de cette période et l'OM, sous l'impulsion de son président Marcel Leclerc, ambitionne également de jouer les premiers rôles. Les premières années voient le club marseillais rester dans l'ombre de Saint-Étienne puis la réussite sportive naissante de l'OM conditionne un duel entre les deux équipes fanions. Et si Verts et Ciels et Blancs ne se sont plus disputés les premiers rôles depuis un bon moment, le choc n'en reste pas moins historique. 

La stat' qui tue ? Marseille n'a plus marqué dans le jeu depuis 7h53 !

A l'aube de cette 6e journée du championnat de France, Saint-Etienne et Marseille pointent respectivement à la 3e et 4e  places du classement, les Phocéens étant relégués à un point des Ligériens. Si la partie de ce soir n'est pas un match au sommet à proprement parler, le vainqueur rejoindra probablement Paris et Monaco en tête du classement. 

Mais pour gagner il faut marquer. Cela peut sembler évident, mais les attaquants marseillais ont visiblement du mal à l'intégrer depuis quelques semaines : Gignac, Payet et consorts n'ont pas trouvé le chemin des filets - dans le jeu - depuis 7h53 ! Les derniers buts de l'OM ont été inscrits sur penalty (contre Arsenal) et sur corners (buts de Lucas Mendes contre Monaco et Toulouse). Et comme un malheur n'arrive jamais seul l'avant-centre marseillais André-Pierre Gignac ne sera pas en mesure de briser la série noire : touché au gros orteil, l'international tricolore sera vraisemblablement absent pour une durée évaluée entre 7 et 10 jours. Alors qui titulariser à la pointe de l'attaque phocéenne contre Saint-Etienne ? Jordan Ayew ? Titulaire contre Bastia, le Ghannéen a été trop brouillon et n'a pas fait preuve de l'instinct du buteur qu'on pouvait attendre de lui. D'ailleurs ses tentatives n'ont jamais trouvé le cadre. Saber Khlifa ? Peut-être. Entré en cours de jeu contre le club corse, le tunisien a fait beaucoup de bien à l'attaque marseillaise : il percute, il décroche, il va vite. Mais pour l'heure, l'ancien attaquant de l'ETG n'a jamais été titularisé par Elie Baup. 

A l'instar de Gignac, Morel vient garnir l'infirmerie phocéenne. Le latéral gauche, sorti à la 58e minute de la rencontre Bastia-Marseille, à la suite d’un tacle violent de Drissa Diakité, souffre d’une entorse au genou droit. Sans surprise, c'est l'international Benjamin Mendy qui jouera les phocéens. Au milieu, Giannelli Imbula retrouvera sans doute sa place, et renverra Benoit Cheyrou, peu convaincant contre Bastia, sur le banc. Devant, Valbuena devrait enchaîner son troisième match en une semaine, et Thauvin, plutôt à l'aise contre Bastia, pourrait confirmer sa montée en puissance. Enfin, Dimitri Payet, ménagé ce week-end, devrait faire son retour dans le onze d'Elie Baup. 

Qui a dit "On doit être encore plus méchants" ?

Réponse : Hamouma. Côté Stéphanois, cette fois, on ne compte pas faire de cadeaux à l'adversaire. Ce week-end, alors qu'ils menaient contre Toulouse, les Verts se sont finalement fait surprendre et ont concédé leur deuxième revers de la saison (2-1). Dans Le Progrès,le milieu offensif Romain Hamouma a révélé qu'il comptait bien profiter de la mauvaise passe que traversent les Phocéens, avec cinq matchs sans victoire : "On connaît la qualité de l’adversaire. On va essayer de jouer à fond et de les bouger. Il faudra être bon dans la continuité, sur 90 minutes. On ne peut pas se permettre de jouer 45 minutes, comme vendredi soir, même si en deuxième mi-temps on avait toute la volonté du monde pour faire en sorte de ne pas subir (…) Il faut parfois faire le dos rond et dès qu’on a une occasion, être encore plus méchant, plus décisif". Voilà qui est clair. Pour rejoindre Monaco et Paris en tête du classement, Christophe Galtié devrait pouvoir compter sur la totalité de son effectif. 

Quels enjeux pour Lille et Evian à 19h ?

En marge de ce choc, Lille et Evian s'affrontent ce soir sur la pelouse du Grand Stade. Les Nordistes, qui restent sur une belle victoire à Sochaux (0-2) ont l'occasion de confirmer leur montée en puissance. Quant aux Savoyards, menés 2-0 face à Montpellier avant d'égaliser en fin de partie, ils tenteront de consolider leur place dans la première partie de tableau. 

Jean Charbon