Michy Batshuayi (OM), buteur face à Saint-Etienne
Michy Batshuayi (OM), buteur face à Saint-Etienne | BERTRAND LANGLOIS / AFP

OM-ASSE: Batshuayi sauve les apparences

Publié le , modifié le

En match décalé de la 27e journée, l'AS Saint-Etienne pensait repartir de Marseille avec les trois points après l'ouverture du score de Monnet-Paquet. C'était sans compter sur l'égalisation de Michy Batshuayi, entré en cours du jeu, sur la toute dernière action de la partie (1-1). Dans une partie médiocre, les Olympiens, réduits à dix après l'expulsion de Nkoulou, sauvent les apparences grâce à leur attaquant belge mais restent à cinq points d'un podium que Sainté ne retrouve pas.

A cinq minutes de la fin du temps réglementaire, le OM-ASSE se dirigeait vers un 0-0 sans saveur. Dix minutes plus tard, les Olympiens se satisferont d'un match nul arraché par un Michy Batshuayi à l'efficacité enfin retrouvée sur un ultime coup franc frappé par Alessandrini au point de penalty (90e+4). Juste avant cela, les Verts pensaient glaner une courte mais précieuse victoire avec un but un peu chanceux de Kevin Monnet-Paquet sur un contre mené à cent à l'heure (85e). Comme le veut l'adage, ce match nul n'arrange personne, d'autant plus que les deux entraîneurs ne pourront s'appuyer sur le contenu tant la partie livrée au Stade Vélodrome a peu enthousiasmé les spectateurs. Saint-Etienne pouvait monter sur le podium alors que l'OM s'en éloigne de plus en plus.

Dix minutes et c'est tout

Pour retrouver le succès au Vélodrome, Michel avait choisi de titulariser Steven Fletcher au poste d'avant-centre. Si l'Ecossais est sorti sous les applaudissements à un quart d'heure de la fin, il n'a pas changé le visage d'une formation olympienne empruntée et sans idée. Avant la pause, les Olympiens se créent deux situations intéressantes, par Nkoudou (23e), contrarié par Ruffier sur une reprise au point de penalty, puis par Rolando qui a semble-t-il vu Thomas Muller samedi et a voulu l'imiter, sans succès dans les six mètres (45e+2). Côté Sainté, pas grand chose à se mettre sous la dent. 

Nicolas Nkoulou a été expulsé à l'heure de jeu
Nicolas Nkoulou a été expulsé à l'heure de jeu

La deuxième période repart sur les mêmes bases avec un Cabella qui laisse Bayal Sall loin derrière puis croise trop sa frappe qui n'inquiète pas Ruffier (54e). Il faut attendre l'heure de jeu pour voir enfin du spectacle, dont on se serait bien passé, avec un tacle trop engagé et très dangereux de Nicolas Nkoulou sur Vincent Pajot, logiquement sanctionné d'un carton rouge (61e). A onze contre dix, Sainté n'en profite pas jusqu'à la 85e et le contre mené par Hamouma avec Monnet-Paquet à la conclusion (85e). Dans les arrêts de jeu et alors que les Verts allaient s'installer sur le podium, Alessandrini trouve la tête de Batshuayi pour une égalisation (90e+4) qui n'empêchera pas les sifflets d'un Vélodrome une nouvelle fois déçu.