Saint-Etienne - Lyon
Sortie aérienne pendant le derby ASSE-OL | AFP - JEFF PACHOUD

OL/Saint-Etienne : l'heure du derby a sonné !

Publié le , modifié le

Toujours très attendu par les supporters des deux équipes, le derby entre Lyon et Saint-Etienne va clôturer en beauté la 13e journée de Ligue 1, ce dimanche, à 21h. Face à une équipe lyonnaise blessée suite à sa défaite, mercredi, en Ligue des Champions, face au Zénith Saint-Pétersbourg (0-2), les Stéphanois espèrent bien s'offrir un succès et ainsi se hisser dans le trio de tête du championnat. Mais la tâche s'annonce difficile pour des Verts qui restent sur deux défaites à l'extérieur en L1 et dont la dernière venue en terre lyonnaise, la saison passée, s'était soldée par un match nul (2-2).

Il va y avoir du sport, ce dimanche, à Gerland ! Lyon accueille Saint-Etienne et, comme à chaque fois, les deux équipes devraient se livrer une âpre bataille.

Deux dynamiques différentes

Pour l'OL, battu mercredi par le Zénith Saint-Pétersbourg pour la seconde fois et quasi éliminé de la Ligue des Champions à moins d'un miracle, la situation est tendue et une victoire viendrait redonner un peu de baume au coeur aux hommes d'Hubert Fournier. Si la situation est désespérée sur la scène européenne, Lyon se porte plutôt bien en championnat. Les Gones, actuellement dauphins des Parisiens, ont récemment étrillé Toulouse puis se sont imposés à domicile face à Troyes. Et avec une seule défaite à domicile depuis le début de la saison - c'était le 22 août dernier face à Rennes - ils partent avec un petit avantage face à des Stéphanois qui, eux, voyagent plutôt mal ces derniers temps. Pour preuve, leurs deux derniers déplacement à Caen (0-1) et Paris (1-4). 

Toutefois, Sainté ne démérite pas cette saison et a les moyens de venir faire déjouer ses voisins et ennemis de toujours. Les troupes de Christophe Galtier sont au pied du podium, à égalité de points avec Angers (2e) et Lyon (3e), et vont vouloir surfer sur leur belle prestation, jeudi dernier, en Ligue Europa face aux Ukrainiens du Dnipro Dnipropetrovsk (3-0). "Une victoire amène toujours la confiance, soulignait ainsi Roland Romeyer, le président de l'ASSE, au soir de la victoire européenne de son équipe. C'est toujours intéressant pour se déplacer en vue du  derby". Galtier s'est par ailleurs dit satisfait de la prestation de ces joueurs, affirmant même qu'il s'agissait d'un "match abouti, sûrement le plus abouti cette saison". 

Mathieu Valbuena dans le groupe

Dans cette bonne dynamique, l'entraîneur stéphanois devrait logiquement s'appuyer sur son trident offensif Monnet-Paquet/Beric/Hamouma, auteur des trois buts de la victoire en C3. De son côté, Hubert Fournier pourra finalement compter sur la présence de Mathieu Valbuena dans le groupe. Au centre de l'affaire de sa "sex-tape", le milieu de terrain n'est actuellement  "pas dans les meilleures conditions psychologiques" a estimé cette semaine Didier Deschamps qui a choisi de ne pas le sélectionner pour affronter l'Allemagne et l'Angleterre les 13 et 17 novembre prochains. Fournier aurait pu en faire de même, mais a jugé bon de sélectionner l'un de ses meilleurs joueurs, malgré les circonstances actuelles.

Une défaite douloureuse et sans doute lourde de conséquence en C1 et une affaire sordide qui touche l'un de ses joueurs cadre, les conditions pour aborder le derby auraient pu-être meilleures pour Lyon. Saint-Etienne saura peut-être en profiter pour réaliser une bonne opération et, du même coup, renouer avec le succès à Gerland où sa dernière victoire remonte au 29 mars 2014. 

Isabelle Trancoën