Mathieu Valbuena OL
Le joueur de l'OL Mathieu Valbuena | AFP - VALERY HACHE

OL-OM : Mathieu Valbuena veut sa revanche avant Lyon-Marseille

Publié le , modifié le

C'est une date importante dans l'agenda de Mathieu Valbuena: Marseille vient à Lyon dimanche, quatre mois après un match aller houleux et haineux pour "Petit Vélo", qui n'a plus de temps à perdre dans une saison empoisonnée par l'affaire de la sex-tape et l'Euro-2016 qui s'approche à grands pas.

Le souvenir du pendu

Les images du match aller le 20 septembre au Vélodrome (1-1) sont sur toutes les rétines. Le public marseillais, reprochant à "Valbu" sa "trahison", c'est-à-dire d'être revenu en France sous les couleurs de l'autre olympique, lyonnais, avait pendu un mannequin à son effigie dans les tribunes. La rencontre avait été émaillée de nombreux autres incidents - jets de projectiles en tout genre sur la pelouse notamment -- et d'une passe d'armes par micros interposés des présidents Aulas et Labrune. Valbuena redoute-t-il le match retour ? "Il est un grand professionnel et toujours naturellement déterminé quel que soit l'adversaire. Il ne l'est d'ailleurs pas plus parce que nous affrontons l'OM, dimanche", assure le coach de l'OL Bruno Genesio.

Rendement insuffisant

A 31 ans, blessé derrière une cuisse le 5 décembre contre Angers à Gerland (0-2), le milieu n'est revenu à la compétition que durant un quart d'heure contre Saint-Etienne (défaite 1-0), il y a huit jours, avant d'être titularisé mercredi à Beauvais contre Chambly-Thelle (National, 3e div.) en coupe de France (2-0). Il y a marqué son second but, seulement, avec l'OL après celui inscrit contre Toulouse à Gerland (3-0) en championnat. Il est aussi crédité de trois passes décisives seulement, deux en L1 et une en Ligue des champions. Le bilan de Valbuena est très insuffisant au regard de l'investissement consenti. Le transfert signé avec le Dynamo Moscou, où il s'était exilé un an, s'est négocié autour d'un montant de cinq millions d'euros, sur la base d'un contrat de trois ans, avec un salaire de 500.000 euros mensuels environ. C'est la rémunération la plus importante du vestiaire lyonnais. Son recrutement ressemble jusqu'à présent à une erreur de casting, son jeu étant inadapté au 4-4-2 en losange du club rhodanien adopté depuis novembre 2013.

L'Euro, course contre la montre

Le coach de l'OL confie ne pas avoir abordé avec Valbuena le sujet de sa participation à l'Euro-2016 (10 juin-10 juillet). Qui prend des allures de course contre la montre. Car les difficultés d'intégration du joueur en club sont aggravées par un  contexte extra-sportif lourd, avec le chantage à la sex-tape dont il a été victime et dans lequel son équipier en Bleu, Karim Benzema a été mis en examen. Le contrôle judiciaire imposé au joueur du Real Madrid est assorti d'une interdiction de rencontrer Valbuena et donc de jouer avec lui. La Fédération française de foot a déclaré "Benzegol" non-sélectionnable si son statut judiciaire n'évoluait pas favorablement. Valbuena est sélectionnable, mais pas sur ses performances actuelles.

Renouveau avec Genesio ?

Pour l'heure, Valbuena conserve l'ambition de disputer l'Euro. Il peut trouver dans la nomination de Bruno Genesio comme entraîneur de l'OL, un espoir pour mieux s'exprimer dans cette seconde moitié de saison et tenter d'arriver en forme en juin. La tentative d'en faire un meneur de jeu à la pointe du losange du 4-4-2 a échoué mais depuis le début 2016, l'Olympique lyonnais adopte un 4-3-3 qui devrait mieux lui convenir. "Pour moi, il rentre parfaitement dans le système de jeu dans lequel nous évoluons actuellement que ce soit d'un côté ou de l'autre, à droite ou à gauche", souligne Genesio. "Je n'ai rien inventé car Didier Deschamps le fait jouer ainsi en sélection et ce dernier connaît suffisamment le football pour savoir où bien utiliser ses joueurs", conclut l'entraîneur.

AFP