Jérémy Morel, Valère Germain, Falcao
Jérémy Morel face à Falcao et Valère Germain lors du match aller, houleux, entre l'AS Monaco et l'OL | AFP - VALERY HACHE

OL-AS Monaco : Duel entre cadors sur fond de titre et d'Europe

Publié le , modifié le

Derniers représentants français en coupe d'Europe, Lyon et Monaco s'affrontent dimanche au Parc OL (21H15) dans le choc de clôture de la 34e journée de Ligue 1 avec le titre dans la mire des Monégasques et la 4e place à assurer pour les Lyonnais. Les hommes de Leonardo Jardim sont sous pression depuis la victoire la veille du PSG contre Montpellier et doivent s'imposer pour récupérer leur place de leader.

"Le Championnat de France, souvent décrié, démontre qu'il est compétitif", se réjouit notamment l'entraîneur de l'OL, Bruno Genesio. Cette semaine, en battant Dortmund (3-1), l'ASM s'est qualifiée pour les demi-finales de la Ligue des champions pour laquelle elle affrontera la Juventus Turin (3-9 mai). L'Olympique lyonnais a arraché de son côté son billet pour le dernier carré de l'Europa League, jeudi à Istanbul en s'imposant aux tirs au but face au Besiktas (2-1 a.p., 6-7 t.a.b.). Les Rhodaniens, qui joueront face à l'Ajax Amsterdam au prochain tour (3-11 mai), rentrés de Turquie vendredi au petit matin, auront d'ailleurs un temps de récupération moindre que leurs adversaires.

Lacazette, le grand absent

Genesio a d'ores et déjà annoncé qu'il alignerait une équipe remaniée, sans son buteur Alexandre Lacazette (31 buts cette saison), blessé à la cuisse droite. Il ne sera pas remplacé par Nabil Fékir également forfait."C'est un gros joueur, a estimé Leonardo Jardim à propos de Lacazette, c'est toujours mieux quand un grand joueur n'est pas là mais son remplaçant sera de haut niveau". Avec ou sans Alex, c'est très différent. Sa présence change le visage offensif de l'équipe", admet sans peine Genesio qui s'attend "à un match très compliqué" pour son équipe compte tenu du jour supplémentaire de récupération dont bénéficie Monaco. Il compte toutefois "sur la dynamique de la qualification" et sur "un effectif de qualité pour aligner une équipe compétitive face à la meilleure formation du Championnat avec Paris".

Engagés l'un et l'autre dans leur campagne européenne, les deux équipes, qui ont chacune un match en retard, à jouer le 17 mai contre Saint-Etienne pour Monaco et un résultat en suspens pour Lyon face à Bastia, n'ont pour autant pas le loisir de s'économiser en Ligue 1, malgré la fatigue qui s'accumule. "C'est le nombre de matches de haut niveau consécutifs qui compte et notre équipe est celle qui joue le plus en Europe", affirme Jardim. "Paris va lâcher très peu de points. Pour le titre, il nous faut encore gagner cinq matches pour être champions", calcule le technicien portugais. D'autant qu'en s'imposant face à Montpellier, le PSG a mis la pression sur les Monégasques. Même s'ils comptent deux matches de retard par rapport aux Parisiens, ils vont devoir s'imposer pour ne pas perdre leur première place. De son côté, Bruno Genesio estime à trois le nombre de victoires nécessaires pour assurer la 4e place, directement qualificative pour la phase de poules de l'Europa League.

Lyon, bête noire de Monaco

Mais Lyon, qui doit surveiller un éventuel retour de Bordeaux ou Marseille, n'est jamais un adversaire facile pour Monaco. "C'est un peu notre bête noire. Ce n'est pas une équipe qui nous réussit et nous allons tenter de changer cela", souligne le milieu monégasque Tiémoué Bakayoko. Il y a près d'un an, pour la 37e journée, Lyon avait ravi à l'ASM, la 2e place directement qualificative pour la Ligue des champions par une victoire 6-1. Et à l'aller, cette saison, l'OL s'est imposé 3-1 après un match houleux.

Depuis la saison 2003-2004, l'Olympique lyonnais n'a perdu qu'une fois à domicile face à Monaco (pour six victoires et quatre résultats nuls), en mars 2014 sur le score de 3 à 2 et trois buts hors-jeu...
En Principauté, l'OL, sur la même période, a gagné à quatre reprises et partagé les points autant de fois pour quatre défaites. En 2003, les Lyonnais avaient privé les Monégasques du titre après une belle remontée au classement similaire à celle de la saison dernière, deux ans après avoir battu l'ASM en finale de la Coupe de la Ligue.

francetv sport @francetvsport