Jean-Michel Aulas, OL
le président de l'OL Jean-Michel Aulas | PHILIPPE DESMAZES / AFP

OL Groupe réduit ses pertes

Publié le , modifié le

OL Groupe, la holding chapeautant le club de football de l'Olympique lyonnais, a légèrement réduit sa perte nette en 2012/2013, aidé par la cession de plusieurs joueurs parmi les mieux payés. Le groupe a essuyé une perte nette de 20 millions d'euros sur son exercice clos au 30 juin, contre -28 millions d'euros les deux années précédentes et -35,4 millions en 2009/2010. Son dernier exercice bénéficiaire remonte à 2008/2009 (5,1 millions d'euros).

Ce relatif redressement des comptes s'explique par la hausse des ventes de  joueurs (+21% à 36,2 millions d'euros), qui compense en partie le recul des  autres recettes (-30% à 101,4 millions d'euros), affectées par la non  participation à la Ligue des champions. L'OL a notamment cédé son gardien international Hugo Lloris au club anglais  de Tottenham en août 2012 pour 10 millions d'euros, et le Croate Dejan Lovren à  Southampton pour 8 millions hors bonus. 

Le septuple champion de France a également vendu Kim Källström au Spartak  Moscou pour 3 millions d'euros, Aly Cissokho à Valence pour 6 millions d'euros,  Jérémy Pied à Nice pour 3 millions d'euros et Anthony Martial pour 5 millions  d'euros à Monaco. OL groupe a réduit de moitié sa perte opérationnelle, de 33 à 16,5 millions  d'euros, profitant de la forte baisse de ses charges d'exploitation, avec un  recul de 17% de ses frais de personnel et de 31% de ses amortissements joueurs.

AFP