OGC Nice Hatem Ben Arfa
Hatem Ben Arfa, félicité par ses coéquipiers, a été le grand artisan de la victoire contre Rennes | AFP - VALERY HACHE

OGC Nice-Rennes : Hatem Ben Arfa régale contre le Stade Rennais, Nice peut rêver d'Europe

Publié le , modifié le

L’OGC Nice a réalisé une superbe opération lors de cette 33e journée de Ligue 1. Les Aiglons ont battu Rennes 3-0 grâce à un triplé d’Hatem Ben Arfa et grimpent à la quatrième place à un point de l’AS Monaco, battu plus tôt dans l’après-midi par Lille, et à deux points de l’OL.

Nice-Rennes, en plus d’être un choc pour la Ligue des champions, était aussi le duel tant attendu entre Ousmane Dembele et Hatem Ben Arfa. Deux joueurs parmi les plus excitants de Ligue 1. Mais sur la Côte d’Azur, le duel a tourné à l’avantage du plus âgé. Le gaucher niçois a inscrit un triplé, le premier de sa carrière, et offert un succès précieux dans la course à la troisième place. L’ancien Lyonnais a également envoyé un message fort à Didier Deschamps en vue de l’Euro. Avec 54 points, Nice passe devant sa victime du jour et revient à un point de Monaco lourdement battu à Lille (1-4).

Didier Deschamps avait sûrement un œil du côté de l’Allianz Arena ce dimanche. Ce duel du haut de tableau entre Nice et Rennes était le théâtre du duel entre Ousmane Dembele, la sensation du printemps, et Hatem Ben Arfa, le revenant. On pouvait s’attendre à du spectacle tant les deux joueurs aiment dribbler et savent se montrer décisif. On en a eu. Mais pas du côté du jeune Rennais. Esseulé en pointe en première période et tenté par l’exploit personnel à chaque prise de balle, il est resté très discret. Seule une percée à l’heure de jeu a donné quelques frissons. Non pour le show, il fallait regarder du côté des Aiglons. Car Ben Arfa avait revêtu ses habits de lumière.

Premier triplé

Invaincu depuis cinq matches (4 victoires, 1 nul), Rennes n’a rien pu faire face à des Niçois tout de suite tranchants. Le milieu de terrain azuréen a régné sur l’entrejeu et Ben Arfa s’est chargé du coup de grâce. Il a transformé le penalty (33e minute) obtenu suite à une faute de Sylvain Armand sur Jean-Michaël Séri. Huit minutes plus tard, il profitait d’un caviar de Vincent Koziello pour doubler la mise du droit. Avant de se charger tout seul du troisième, au bout d’une contre-attaque terminée d’une frappe limpide du pied gauche. Son premier triplé en carrière qui lui permet de rejoindre Alexandre Lacazette à la deuxième place du classement des buteurs (16 réalisations). A un mois de l’annonce de la liste de Deschamps pour l’Euro, Ben Arfa a marqué des points. Dembélé non. Surtout, Nice peut complètement croire en ses chances dans la course à la Ligue des champions. Le match de vendredi prochain OL-Nice vaudra très cher.