Le Bordelais Ludovic Obraniak
Le Bordelais Ludovic Obraniak | AFP - Nicolas Tucat

Obraniak: "Ce début de saison me sourit bien"

Publié le , modifié le

"Ce début de saison me sourit bien", a estimé dimanche en conférence de presse Ludovic Obraniak, milieu offensif de Bordeaux encore une fois décisif face à Rennes (1-0) lors de la 2e journée de L1, évoquant ainsi son "plaisir de jouer, tout simplement" dans cette équipe.

Votre pied gauche semble bien réglé ?
Ludovic Obraniak: "Je ne sais pas s'il est réglé en tous cas ce début de saison me sourit bien. Paradoxalement, je pense avoir fait une préparation pas comme j'aurais pu l'espérer car je suis arrivé avec deux semaines de retard et c'est toujours dur de rattraper son niveau. Avant ce match, je ne me sentais vraiment pas à 100% physiquement. Comme quoi des fois, il n'y a pas de vérité en football. Aujourd'hui, j'ai beaucoup souffert de la chaleur, ça a été vraiment très dur. Honnêtement, on a déjà joué dans des périodes où il fait chaud mais ce soir, l'atmosphère était pesante, il n'y avait pas beaucoup d'air et je peux vous dire que cela a pesé sur les organismes. On a réussi à tirer le maximum de ce match en gagnant 1-0. On a fait le travail. Deux matches, six points, cela nous laisse l'opportunité de pouvoir ambitionner de bonnes choses, notamment jeudi en Europa Ligue".

A titre personnel, on a l'impression que tout roule pour vous à Bordeaux ?
L.O: "Je l'ai dit en arrivant, je me suis rapidement épanoui dans cette équipe, on me fait confiance, on me donne des responsabilités, on me laisse assez libre au niveau du jeu. C'est le plaisir de jouer tout simplement. Je prends du plaisir en étant ici, je me sens vraiment très bien dans cette équipe. Autant, j'avais de très bons collègues à Lille, autant ici j'ai trouvé une atmosphère familiale dans laquelle je me sens parfaitement bien. C'est grâce à la confiance de mes coéquipiers que je peux réaliser ce genre de performances".

Laisser le ballon à Rennes en 2e mi-temps était une consigne ?
L.O: Non. On a fait avec le niveau de forme du moment (rires). On avait à coeur d'attaquer le match tambour battant pour pouvoir leur mettre un maximum de pression, se créer un maximum d'occasions, on a laissé beaucoup de jus dans les 25, 30 premières minutes et c'est vrai que la 2e mi-temps a été plus compliquée, notamment devant où on a essayé de garder du jus pour faire les appels offensifs. Je ne cache pas que l'on a un peu moins défendu que d'habitude et il faut souligner le gros travail qu'ont fait Lamine (Sané) et Greg (Sertic) dans le milieu, féliciter la défense qui a bien géré l'armada offensive rennaise car il y avait beaucoup de qualité devant, et Carrasso qui a su tenir la baraque comme d'habitude en nous sauvant la mise dans les dernières minutes".

AFP