Nouveau coup dur pour le Stade de Lyon

Nouveau coup dur pour le Stade de Lyon

Publié le , modifié le

La Cour administrative d'appel de Lyon a annulé quatre arrêtés préfectoraux de déclaration d'utilité publique permettant la réalisation des accès au Grand Stade de l'OL qui doit être mis en service en décembre 2015. "L'unique motif retenu est un vice de forme de l'arrêté préfectoral d'ouverture des enquêtes publiques, en l'occurrence l'absence de mention explicite que le dossier d'enquête comprenait une étude d'impact", a précisé à l'AFP le Grand Lyon, qui va se pourvoir en cassation devant le Conseil d'Etat.

Le Grand Stade de Lyon aura connu un accouchement très difficile. Prévu pour accueillir des matches de l'Euro-2016, le grand projet de Jean-Michel Aulas a encore pris un coup. Cette décision de la Cour administrative va forcément avoir une répercussion sur l'avancée des travaux. 

Le 16 avril 2013, en première instance, le tribunal administratif de Lyon  avait rejeté huit recours des opposants au projet de Grand Stade de l'Olympique  lyonnais, dont celui de l'association Carton Rouge. Ceux-ci avaient alors  décidé de faire appel. La décision de justice de la cour administrative d'appel concerne tous les  accès, déjà réalisés aux trois quarts, au futur Grand Stade. Il s'agit  notamment des accès nord, sud, et celui d'un échangeur supplémentaire sur une rocade. Selon le Grand Lyon, "à aucun moment, la cour ne remet en cause le projet  lui-même ou son intérêt général",  car elle a "validé la déclaration d'intérêt  général, la modification du Plan Local d'Urbanisme et le Permis de Construire"  du Grand Stade.

Le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, a lui aussi annoncé mercredi  soir à l'AFP qu'il demandait au gouvernement de se pourvoir en cassation au  Conseil d'Etat. "Je respecte la justice et je suis surpris du motif d'annulation", a  souligné le préfet, qui, comme le Grand Lyon, a rappelé que tant que le Conseil d'État ne s'est pas prononcé, l'annulation des Déclarations d'Utilité Publique  n'est pas définitive. Les travaux de terrassement de ce "Stade des Lumières" de 58.000 places à  Décines (Rhône), dans la banlieue de Lyon, ont débuté le 22 octobre 2012 pour  une livraison attendue fin 2015.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze