Louis Nicollin, Loulou
Loulou Nicollin | PASCAL GUYOT / AFP

Nicollin veut un défenseur

Publié le , modifié le

Le président de Montpellier Louis Nicollin a indiqué vouloir engager un défenseur latéral d'ici la fin du mercato, le 2 septembre, et a critiqué la qualité de la formation de son club dans les colonnes de Midi Libre.

Interrogé sur l'hypothèse d'un "recrutement offensif", Louis Nicollin  affirme: "Non, c'est clair. On fera avec ce que l'on a. Par contre on va  probablement prendre un défenseur latéral, susceptible de jouer aussi au milieu  de terrain". Par ailleurs, "Loulou" Nicollin a remis en cause le staff médical, la  cellule de recrutement et la qualité de la formation. Montpellier, nettement battu (4-1) dimanche à Monaco lors de la seconde  journée de Ligue 1, s'avère quelque peu démuni sur le plan défensif avec les  longues convalescences du défenseur latéral Garry Bocaly et du milieu défensif  Jamel Saihi, qui n'ont pas joué depuis novembre dernier. Le défenseur formé à  l'OM, âgé de 25 ans, a repris l'entraînement après avoir été opéré d'une  hanche. Et le milieu international tunisien, 26 ans, poursuit sa rééducation  après une opération du genou droit.

Louis Nicollin s'est étonné, dans cet entretien, "qu'un club comme le sien soit pas capable de former des défenseurs" et "promet une explication de  texte vendredi" "d'abord avec la cellule recrutement, parce que franchement,  c'est pas terrible depuis deux ans, ensuite avec les entraîneurs du centre de  formation". L'an passé, Montpellier, alors champion de France, avait investi 13ME dans  le recrutement du défenseur Daniel Congré, des attaquants Emanuel Herrera,  Anthony Mounier et Gaëtan Charbonnier (transféré à Reims pour 800.000 euros)  sans obtenir de retour sur investissement.

La cellule de recrutement de Montpellier est notamment composé de Bruno  Carotti, le directeur sportif, et de Laurent Nicollin, président délégué, le  fils de Louis Nicollin. Enfin, depuis la réussite de la génération Belhanda, Cabella, Stambouli...,  vainqueur de la Coupe Gambardella en 2009, peu de jeunes ont émergé du centre  de formation de Montpellier, clé de voûte de sa bonne santé. Montpellier occupe la 18e place avant de recevoir samedi à la Mosson  Sochaux lors de la 3e journée de Ligue 1.

AFP