Nice - Eric Bautheac - Genevois
Eric Bautheac (Nice) auteur d'un doublé face à Toulouse | AFP - PASCAL PAVANI

Nice s'affirme, Nancy revit

Publié le , modifié le

Nice n'a pas abdiqué dans la course à la Ligue des champions. Dans un match complètement fou et musclé, les Aiglons se sont imposé 4-3 à Toulouse grâce à un but d'Anin en toute fin de match et remontent au 4e rang provisoire. En bas de tableau, Nancy reste relégable mais n'est plus qu'à un point de la 17e place après son précieux succès contre la lanterne rouge Troyes 1-0. En revanche, la crise continue à Brest, écrasé 4-0 à Bastia.

La pugnacité niçoise a encore payé. Marque de fabrique de Claude Puel, elle produit des comportements parfois trop agressifs mais aussi des retournements de situation incroyables. Repris au score par un Toulouse réduit à dix (Ben Yedder 90e), les Aiglons se sont arrachés pour prendre les trois points. A l'affût sur une mauvaise défense de Zebina, Anin a crucifié les Toulousains d'un plat du pied en demi-volée. Nice a eu le dernier mot mais avait aussi eu le premier dès la 32e seconde par l'intermédiaire de Bauthéac. Pas longtemps car le TFC égalisait grâce à Ben Yedder entre les jambes d'Ospina. Le Franco-Tunisien mettait fin à 847 minutes de disette en attaque (1-1, 8e). Sur sa lancée, Toulouse passait devant sur un but de Capoue (19e) servi par Ben Yedder. Le Stadium se régalait même si Bauthéac réussissait le doublé avant la pause (40e). Avant la folie des dernières minutes, Cvitanich avait redonné l'avantage aux Azuréens. Ce succès permet à Nice de revenir provisoire à la 4e place à deux points du 3e Lyon.

Nancy croise Brest

A l'image des Niçois, Montpellier n'a pas dit adieu à l'Europe. Malgré le froid lié au départ de René Girard, les champions de France restent focalisés sur leur objectif. Accrochés par Valenciennes à la pause (1-1), ils ont pris le dessus grâce à Congré (60e) et Belhanda (86e). La lutte pour le maintien n'est pas jouée non plus. Hormis Troyes, bien décroché, Brest et Nancy sont toujours dans le coup pour se sauver. A la différence que Nancy est en plein renaissance. Les Lorrains ont confirmé en enfonçant l'Estac 1-0 (but de Grange 67e). En revanche, Brest commence à se noyer. Les Bretons ont bu la tasse à Bastia 4-0 et nagent en plein doute. 14e et 15e, Sochaux et Ajaccio ne sont pas encore sauvés. Samedi, ils se sont quittés sur un 0-0 qui n'arrange personne.