Nice retrouve le podium, Reims continue de trembler

Nice retrouve le podium, Reims continue de trembler

Publié le , modifié le

En dominant Reims sur le score de 2-0, Nice prend place sur le podium. 3e provisoire avant la suite de la 35e journée, les Aiglons peuvent remercier Hatem Ben Arfa, buteur et auteur d’une passe décisive. De son côté, Reims, toujours 17e et premier non-relégable, continue de trembler pour sa survie en Ligue 1.

Nice – Reims : deux équipes, deux enjeux différents, une victoire qui paraissant indispensable des deux côtés. Alors que Reims se bat pour ne pas plonger dans la zone de relégation et rester en Ligue 1 la saison prochaine, Nice bataille au sommet pour l’Europe. En cas de victoire, les Aiglons avaient l’occasion de raviver la troisième place à Lyon, en attendant que ces derniers ne se déplacent à Toulouse. Les hommes de Claude Puel n’ont pas failli et ont fait preuve de réalisme.

Dès la onzième minute, Valère Germain trouve le chemin des filets et ouvre le score en faveur des Niçois. Hatem Ben Arfa, déjà très en vue en ce début de match, en profite pour réaliser sa cinquième passe décisive de la saison. Johann Carrasso, le portier rémois, reste d’ailleurs vigilant et sauve les siens quatre minutes plus tard, alors que la tête de Germain offrait aux Aiglons la possibilité de mener 2-0 après quinze minutes de jeu. Reims ne perd pas espoir, et voit une de ses occasions gâchée par une erreur d’arbitrage. Atila Turan est sifflé hors-jeu à tort, alors que sa passe permet à Hamari Traoré de pousser le ballon au fond des filets (30e). Ce but côté rémois aurait sans doute changé la donne au match.

Nice continue malgré tout de dominer la possession de balle, et de se montrer dangereux dans la surface adverse, sans pour autant pouvoir doubler la mise face à des Rémois qui n’ont plus rien à perdre et se montrent résistants. Il faut attendre la 55e minute et un penalty transformé par Hatem Ben Arfa pour que le score change. Avec ce nouveau but, l’ancien Marseille porte à 17 le nombre de ses réalisations en championnat, ce qui le place à la deuxième place du classement des buteurs, loin derrière Ibrahimovic (qui en compte 32).

Nice met la pression sur Lyon et Monaco

Reims continue d’y croire malgré tout, et ce sont eux qui prennent les choses en main dans cette seconde période. De Préville se montre dangereux face au but de Cardinale, mais ne trouve pas l’ouverture, laissant pointer sa frustration après une nouvelle tentative ratée, à la 62e minute. Le portier aiglon se montre une nouvelle fois important et enchaîne les arrêts. Malgré une autre occasion de Ben Arfa (encore) à la 82e, Nice subit la fin de rencontre et tremble jusque dans les dernières secondes.

Au coup de sifflet final, les bilans sont diverses pour les deux camps. Avec une nouvelle défaite, Reims ne s’offre pas cette bouée de sauvetage que le club rémois était venu chercher, espérant se dégager de cette 17e place au classement. Premier non-relégable, Reims ne conserve que deux points d’avance sur le Gazélec Ajaccio, qui reçoit Bastia dimanche. De l’autre côté, Puel et ses hommes ont de quoi avoir le sourire. Avec cette précieuse victoire, les Aiglons remontent sur le podium. Provisoirement certes, mais suffisant pour mettre la pression à Lyon qui se déplace à Toulouse samedi, et Monaco qui affrontera Rennes. La fin de saison s'annonce haletante.

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou