Le Niçois Wylan Cyprien buteur
Le Niçois Wylan Cyprien a brillé avec l'OGC Nice face aux Nantais | AFP - VALERY HACHE

Nice prend ses distances sur Monaco et Paris

Publié le , modifié le

L'OGC Nice a profité du faux-pas de Monaco à Saint-Etienne (1-1) pour s'envoler au classement de la Ligue 1. Malgré la belle entame de Nantes, les Aiglons se sont imposés 4-1 à l'Allianz Riviera. Nice continue de dérouler son football offensif et rien ne semble lui résister. Wylan Cyprien s'est fendu d'un doublé (9e, 65e) alors que Balotelli (27e) et Plea (60e) ont eux aussi participé à la fête. Leader invaincu, le Gym possède 6 pts d'avance sur Monaco et Paris.

► LE MATCH : NICE N'A PAS TREMBLE

Avec ou sans Super Mario Balotelli, Nice continue sa moisson de victoires. Dimanche, l'Italien était là et a très souvent porté le danger. C'est lui qui est à l'origine de l'ouverture du score de Wylan Cyprien (9e) avant de doubler la mise avec un sang-froid inégalable, seul face au gardien nantais Rémy Riou (27e). La réduction du score d'Emiliano Sala n'a été qu'un feu de paille (47e). Alassane Plea (60e) puis de nouveau Cyprien (65e), après un beau travail de Balotelli, ont aggravé la marque pour donner encore plus d'ampleur au succès niçois. Le conte de fées se poursuit donc pour les Aiglons qui vont pouvoir aborder très sereinement la réception de Salzbourg, jeudi en Europa League. En Ligue 1, le Gym s'est octroyé deux jokers puisque Monaco et Paris évoluent déjà à six points. En revanche, pour Nantes et son entraîneur René Girard, la situation ne s'arrange pas avec cette 2e défaite consécutive, la 6e en L1. Les Canaris pointent à une piètre 15e place.

► LE JOUEUR : Wylan Cyprien

Il n'a que 21 ans mais Wylan Cyprien affole déjà les compteurs et les recruteurs étrangers. Révélation du début de saison niçois, l'attaquant des Abymes formé au RC Lens enchaîne les grosses performances. Dimanche, le virevoltant guadeloupéen a planté son premier doublé en Ligue 1. Il était parfaitement placé pour ouvrir le score alors que Balotelli venait d'être accroché dans la surface. Son deuxième but vient d'un bon service de Ricardo face au but. La frappe puissante de Cyprien n'a pas laissé beaucoup de chance à Riou.

► La stat : 29 points en 11 matches

► La DECLA : "IL FAUT SE REGARDER DANS LA GLACE"

René Girard (entraîneur de Nantes): "C'est le genre de match où sur chaque but, on fait une erreur. On ne peut pas rivaliser du coup. Nice est en chauffe. Il n'y a pas grand-chose à reprocher. C'est un match pitoyable de notre part. On est trop passif. Chacun veut jouer sa chansonnette. C'est presque trop gros pour être vrai. On a une équipe jeune, mais Nice aussi est jeune. Il faut se regarder dans une glace. Je suis très déçu de ce que l'on a fait, mais je ne suis pas désemparé. On revient à 2-1, mais on prend un troisième but qui nous casse les pattes. Nice, beau leader ? Il n'est pas là par hasard. Nice a de la réussite, mais il pratique un beau football. C'est beau !"

René Girard (entraîneur de Nantes): "C'est le genre de match où sur chaque but, on fait une erreur. On ne peut pas rivaliser du coup. Nice est en chauffe. Il n'y a pas grand-chose à reprocher. C'est un match pitoyable de notre part. On est trop passif. Chacun veut jouer sa chansonnette. C'est presque trop gros pour être vrai. On a une équipe jeune, mais Nice aussi est jeune. Il faut se regarder dans une glace. Je suis très déçu de ce que l'on a fait, mais je ne suis pas désemparé. On revient à 2-1, mais on prend un troisième but qui nous casse les pattes. Nice, beau leader ? Il n'est pas là par hasard. Nice a de la réussite, mais il pratique un beau football. C'est beau !"