Nice-OM
L'OGC Nice a infligé à l'OM sa 5e défaite en 6 déplacements | AFP - VALERY HACHE

Nice-OM: Marseille n'est vraiment plus au top

Publié le , modifié le

Le début de saison flamboyant semble bien loin pour l'Olympique de Marseille. Sur la pelouse de l'OGC Nice, les Olympiens ont concédé leur troisième défaite sur les cinq dernières rencontres (2-1) en match avancé de la 22e journée de Ligue 1. Pourtant, Nice a été réduit à dix pendant quasiment toute la deuxième période après l'expulsion de Kevin Gomis, ce qui n'a pas empêché Hult de faire le break à un quart d'heure de la fin. L'OM a poussé en fin de match et a réduit le score par Thauvin mais ça n'a pas suffi.

Qu'elle est loin l'embellie du match face à Guingamp... Depuis la mi-décembre, l'Olympique de Marseille est sur courant alternatif. Une victoire, une défaite. Sur la pelouse de Nice, les hommes de Bielsa ont fait un peu plus que perdre: ils ont réellement inquiété. Le score final est flatteur tant l'OM a livré une seconde période médiocre, proche de celle de Montpellier il y a deux semaines. Il n'en fallait pas plus à une équipe de Nice séduisante, qui enchaîne sa troisième victoire de suite, pour maîtriser la partie. Cette victoire permet aux Aiglons de rentrer dans le Top 10 du championnat, devant Rennes.

Genevois conclue une action confuse

En première période, Marseille est un peu séduisant. Dans un match ouvert, le quatuor offensif Thauvin-Payet-Gignac et Batshuayi, se crée quelques situations intéressantes à l'image de l'attaquant belge qui enlève trop sa reprise aux six mètres sur un service parfait de Thauvin (14'). Nice n'est pas en reste. Pléa, très en vue tout au long de la partie, inquiète Mandanda sur une frappe croisée mais ne trouve pas le cadre. Globalement c'est tout de même les hommes de Bielsa qui sont les plus dangereux. Mais ils manquent d'efficacité. Payet, seul au point de penalty manque le cadre sur un service de Lemina (25') alors que Batshuayi, encore lui, frappe encore au-dessus après un duel remporté face à Gomis. Avant la pause, l'OM a redonné le sourire à ses supporteurs, ça ne va pas durer.

Car le retour des vestiaires est des plus difficiles pour les Olympiens. Dès la 47e minute, Genevois pousse dans le but un ballon cafouillé par la défense. Les absences pèsent lourd dans l'effectif marseillais qui ne tient pas la distance. Ce but de Nice agit un comme un mauvais déclic pour Marseille. Le jeu s'enraye totalement. Le carton rouge de Kévin Gomis, pour un deuxième jaune à la 53e minute de jeu, n'y changera d'ailleurs rien. C'est Nice qui pousse. A la 73e minute, Niklas Hult met les largesses défensives adverses en lumière. Eric Bautéhac s'amuse avec Morel et lance Pléa dans le dos de la défense. Ce dernier n'a plus qu'à servir Hult qui pousse dans le but vide pour faire le break. 

L'OM est sous la menace

La suite prouve que ce but est nécessaire. Quelques minutes plus tard, Thauvin, idéalement lancé par Imbula, trompe Hassen et redonne de l'espoir aux Olymoiens. Un espoir vain car les offensives marseillaises manquent d'inspiration pour espérer égaliser. Bathusayi est le seul à se créer une véritable occasion à dix minutes de la fin mais voit son ballon mourir au pied du poteau droit du but niçois. L'OM revient de Nice avec sa cinquième défaite en six rencontres à l'extérieur. Si Saint-Etienne venait à battre Paris dimanche, l'Olympique de Marseille serait clairement sous la menace des Verts dans l'optique de la lutte pour le podium.