Dimitar Berbatov
Dimitar Berbatov (à droite) est attendu par Leonardo Jardim, ce soir à Nice et mercredi contre Arsenal | VALERY HACHE / AFP

Nice-Monaco : ASM, le derby avant l’Europe

Publié le , modifié le

Avant d’affronter Arsenal, mercredi en 8e de finale de la Ligue des champions, Monaco se déplace ce vendredi à Nice (20h30) en ouverture de la 26e journée de Ligue 1. L’objectif : reprendre les commandes du gruppetto à distance du podium du Championnat.

Le derby de l’ennui

Depuis le début du mois de février, Nice et Monaco ne sont pas les deux équipes les plus flamboyantes du Championnat – loin de là. Les Aiglons restent sur trois 0-0 d’affilée (!), tandis que le club de la Principauté n’a marqué qu’un seul but sur ses trois dernières rencontres (victoire 1-0 à Lille), pour enchaîner avec un nul terne (0-0 contre Lyon) et une défaite sans saveur (0-1 à Guingamp). Certes, l’ASM peut se targuer de n’avoir encaissé que deux buts en dix matches joués en 2015, toutes compétitions confondues. Mais pour le spectacle, il faut passer son chemin. Et Claude Puel, le coach niçois, a d’ores et déjà annoncé à Nice Matin que ses joueurs continueront de "jouer (leur) football". "Je ne vais pas demander aux joueurs de balancer des scuds vers l'avant, de tout jouer direct", a-t-il prévenu.

Berbatov attendu au tournant

Dimitar Berbatov n’a plus joué depuis le 8 février avec l’AS Monaco, son coach, Leonardo Jardim, ayant estimé qu’il "fallait le mettre un peu en réserve pour lui permettre de revenir". Aujourd’hui à l’arrêt en Championnat et à cinq jours d’une grosse échéance européenne, le club du Rocher a grandement besoin de son attaquant bulgare. "On a besoin de lui à son meilleur niveau. Il est l'attaquant N.1 de l'équipe, rien n'a changé, a insisté le technicien portugais. Un joueur de sa qualité est habitué à jouer à un grand niveau mais ce n'est pas encore le cas en ce moment". Cette saison, Berbatov a marqué 7 buts en 24 matches.

La hantise de la blessure

L'incroyable hécatombe subie par le PSG contre Caen juste avant la réception de Chelsea (5 blessés!) en 8e de finale de la compétition a forcément marqué les esprits. "J'espère que les joueurs n'ont pas peur de la blessure", ose cependant Leonardo Jardim. "Ils sont pros, comprennent le football et savent qu'une victoire aiderait l'état d'esprit général". "On ne pensera pas aux blessures", répond le milieu Geoffrey Kondogbia. "Ce qui s'est passé pour le PSG contre Caen est rare, ajoute-t-il. Quand on entre sur le terrain, c'est pour tout donner". Lui qui a apprécié le repos donné par l'annulation de Monaco-Montpellier samedi pour cause d'intempéries, parle en expert. Il revient à la compétition après onze semaines d'absence pour un claquage. Moutinho, le métronome de l’ASM absent depuis deux semaines, devrait lui aussi faire son retour ce soir à l’Allianz Riviera.

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer