Supporters Nice
Un groupe de supporters niçois | VALERY HACHE / AFP

Nice devant la commission de discipline de la LFP

Publié le , modifié le

L'OGC Nice a été convoqué jeudi devant la commission de discipline de la LFP en raison des incidents survenus samedi dans son stade, selon une procédure exceptionnelle choisie en raison "de possibles mesures à titre conservatoire", a annoncé le club azuréen. En raison des perturbations du transport aérien dus à l'appel à la grève lancé par le premier syndicat de contrôleurs aériens, l'audition se déroulera par téléconférence.

L'OGCN, qui a déjà disputé sa rencontre contre Guingamp (1-2) le 13 mars  dernier à huis clos total -pour la 5e fois depuis sa remontée en L1 en 2002--  et 3 autres rencontres devant un virage Sud fermé, risque donc de nouvelles sanctions. Samedi, peu avant la mi-temps de la rencontre face à Evian/Thonon (2-2),  après une première période marquée par des appels à la démission du président  Jean-Pierre Rivère et du directeur général Julien Fournier par les Ultras  Populaire Sud (UPS, une association de 3.000 supporters), un mouvement de  quelque 200 personnes s'est opéré dans les coursives de l'Allianz Riviera en  direction de la tribune présidentielle. Les deux responsables du club avaient  été contraints de quitter le stade à la demande des responsables de la sécurité.

Des heurts avaient été rapidement circonscrits par la compagnie  d'intervention et les stadiers. Il n'y a eu aucun blessé ni aucune  interpellation. Le stade, dans lequel les différentes tribunes ne sont pas séparées  matériellement, a déjà connu deux incidents importants depuis son inauguration  en septembre 2013: en novembre 2013, lors de Nice-ASSE, les Ultras foréziens  avaient détruit 220 sièges et avaient tenté l'affrontement direct avec leurs  homologues azuréens (11 blessés, 7 condamnations). En octobre 2014, de nombreux  supporters de l'OGCN avaient envahi la pelouse lorsque le gardien de but  réserviste de Bastia y avait brandi le drapeau corse après la victoire des  siens. Nice doit accueillir le PSG à 17H00 le 18 avril lors de la 33e journée de  Ligue 1.

AFP