Nice-ASSE : Thiriez parle des incidents

Publié le , modifié le

Le président de la Ligue de football professionnel Frédéric Thiriez a fermement condamné dimanche les incidents entre supporteurs de Nice et de Saint-Etienne, évoquant "quelques crétins"qui "ruinent l'image du football" et estimant qu'il n'y avait qu'une solution: "la répression".

"Ça suffit ! Ces quelques crétins qui s'intitulent supporters ne se rendent même pas compte qu'ils ruinent l'image du football. Une seule solution : la répression", a déclaré M. Thiriez dans un communiqué transmis à l'AFP. "Je vais demander une réunion au ministère de l'Intérieur centrée sur la question des déplacements de supporters à l'extérieur. Si nous n'arrivons pas à régler ce problème définitivement, ça finira par une interdiction systématique des déplacements, ce que personne ne souhaite", a prévenu Frédéric Thiriez.

Quelque 250 supporteurs de Saint-Etienne ont dû être évacués dimanche de l'Allianz Riviera à Nice à la suite d'incidents avec leurs homologues de Nice  juste avant leur match de la 14e journée de Ligue 1. Peu après l'entrée des Stéphanois dans le stade, des dizaines de sièges ont été arrachés et jetés de part et d'autre des deux tribunes adverses. Le coup d'envoi du match a finalement été donné à l'heure, une fois l'évacuation terminée, le président du club niçois Jean-Pierre Rivère en ayant fait la demande pour des raisons de sécurité. Au total, 200 sièges ont été arrachés et huit personnes ont été légèrement blessées, dont un stadier, a indiqué le responsable de la sécurité de l'OGCN.

AFP