Neymar, Raï, Ricardo, Thiago Silva et Daniel Alves, symboles des Brésiliens au PSG
Les Brésiliens au PSG, une longue histoire, à l'image de Neymar, Raï, Ricardo, Thiago Silva et Daniel Alves | AFP - REUTERS

Neymar, Rai, Thiago Silva, Ricardo: Le Top 10 des Brésiliens transférés au PSG

Publié le , modifié le

Depuis sa création en 1970, le PSG a souvent fait son marché en Amérique du Sud, et particulièrement au Brésil. Neymar est ainsi le 31e Brésilien à porter les couleurs parisiennes. D'Armando Monteiro, le premier arrivé en 1973, au désormais ancien Barcelonais, certains sont passés sans laisser de traces, mais d'autres ont marqué ce club de leur empreinte. Retour sur les 10 transferts les plus retentissants.

1. Neymar - 2017

Avec une clause libératoire fixée à 222 millions d'euros, Neymar est évidemment le plus gros transfert d'un Brésilien au PSG.. A partir de la signature officielle du joueur, il deviendra le transfert le plus cher de l'histoire. A 25 ans, après quatre saisons passées à Barcelone, pour la bagatelle de 105 buts en 186 matches. La grande star du ballon rond au Brésil, qui compte déjà 77 sélections et un rôle de capitaine, était déjà une star lorsqu'il évoluait à Santos. Buteur, créateur, soliste ou collectif, il sait tout faire, et même plus. Ballon d'Or en puissance, il change le statut du PSG en décidant de venir.

Le Brésil compte beaucoup sur son leader Neymar
Le Brésil compte beaucoup sur son leader Neymar

2. Raï - 1993-1998

Frère du mythique Socrates, capitaine de la Seleçao, capitaine du Sao Paulo FC entraîné par le non moins mythique Télé Santana, Raï est recruté par le PSG entre les deux victoires en Copa Libertadores (1992-1993), même si le joueur ne fait ses valises qu'après. Le temps de soulever la Coupe Intercontinentale aux dépens du FC Barcelone de Johan Cruyff. Avec son port altier et sa grande taille, il va devenir, après une première saison en demi-teinte et sous le feu de la critique, le chouchou du Parc des Princes. Il aura même droit à une chanson ("Captain Rai" au rythme de "Capitaine Flam"), et à des adieux émouvants au Parc.

Rai aux prises avec le Milanais Paolo Maldini en Ligue des Champions en 1995
Rai aux prises avec le Milanais Paolo Maldini en Ligue des Champions en 1995

3. Thiago Silva - 2012

C'est le premier grand transfert d'une star de l'ère QSI à Paris. L'arrivée de Thiago Silva est presque éclipsée par celui qui l'accompagne, en provenance du Milan AC: Zlatan Ibrahimovic. Pendant les trois saisons passées en Lombardie, le défenseur central s'est taillé une solide réputation. "O Mostro" (le monstre) est présenté comme le meilleur défenseur du monde. Cadre inamovible de la Seleçao, technique, physique au jeu très esthétique, l'ancien de Fluminese est une référence. Peut-être LA référence. Le brassard de capitaine n'est que l'illustration de son impact sur le terrain.

Thiago Silva lors de sa présentation à son arrivée au PSG avec Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi
Thiago Silva lors de sa présentation à son arrivée au PSG avec Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi

4. Ricardo - 1991-1995

Autre époque, autre moeurs. En 1991, Canal + vient de racheter le club du PSG, et veut construire une grande équipe. Pour bâtir la défense, les dirigeants vont à Benfica, ramener Ricardo. L'homme, qui a fait toute sa carrière au Brésili à Fluminense, est au Portugal depuis trois ans, après avoir été finaliste des Jeux Olympiques à Séoul en 1988 avec la sélection brésilienne. A son arrivée à Paris, il a 27 ans, et est auréolé de son statut de capitaine de la Seleçao à la Coupe du monde 1990, même si le Brésil est sorti en 8e de finale en Italie. Solide, technique, sérieux, avec un jeu de tête impressionnant, il va imposer son style sur les terrains de France et d'Europe.

Ricardo, ici avec Paul Le Guen et Alain Roche en 1995
Ricardo, ici avec Paul Le Guen et Alain Roche en 1995

5. Daniel Alves - 2017

Daniel Alves, c'est le plus beau palmarès européen à l'heure actuelle. A 34 ans, il a remporté la Coupe du monde des -20 ans, la Copa America, la Coupe des Confédérations, la Coupe de l'UEFA, la Ligue des Champions, la Coupe du monde des Clubs, La Super Coupe UEFA, la Coupe d'Espagne, la Liga, le Calcio, la Coupe d'Italie. Bref, il a pratiquement tout gagné, notamment pendant les 8 saisons passées à Barcelone. Ses débordements, ses centres, sa rage de vaincre, ses tatouages et ses yeux clairs font de lui une star. A 100 sélections avec l'équipe du Brésil. Etre courtisé à son âge par les plus grands clubs du monde, c'est un signe de qualité.

Premier match officiel de Daniel Alves avec le PSG et premier trophée, lors du Trophée des Champions 2017
Premier match officiel de Daniel Alves avec le PSG et premier trophée, lors du Trophée des Champions 2017

6. David Luiz - 2014-2016

Avec son énorme chevelure, David Luiz a été rapidement connu dans le monde entier. Après trois saisons passées à Chelsea, où il a remporté la Ligue des Champions, ce grand défenseur, volontiers très offensif et parfois un peu relâché dans le marquage, arrive à Paris pour reconstituer, avec Thiago Silva, le duo de la Seleçao en défense centrale. Le sourire toujours aux lèvres en-dehors du terrain (et parfois pendant le match), c'est un joueur reconnu qui pose ses valises dans la capitale à 27 ans.

David Luiz lors de son arrivée au PSG
David Luiz lors de son arrivée au PSG

7. Ronaldinho - 2001-2003

En 1999, alors qu'il n'a que 19 ans, Ronaldinho est déjà courtisé par les plus grandes clubs européens, du Real Madrid au FC Barcelone. En décembre 2000, il signe un pré-contrat avec le PSG, pour une venue en 2001, qui lui vaut un départ difficile du Gremio Porto Alegre. Depuis 1999, il est déjà international brésilien. Sa réputation a fait le tour de la planète, et son rocambolesque transfert ajoute un peu de légende aux joueurs aux dents longues, et aux limites insoupçonnées. Technique, vivacité, solidité, c'est l'arrivée du "joga bonito" à Paris, avec cette impression que tout est facile, et que le football n'est qu'un moyen de s'amuser. 

Ronaldinho, sur le banc de touche parisien en août 2001
Ronaldinho, sur le banc de touche parisien en août 2001

8. Lucas - 2013

Pépite issue du centre de formation du Sao Paulo FC, Lucas a rapidement fait parler de lui en obtenant le titre de "révélation" du championnat du Brésil 2010. Il n'a même pas 18 ans, et sa vitesse et sa technique ont déjà permis à cet attaquant de mener l'équipe du Brésil des -20 ans à la victoire en Copa America 2011, aux côtés d'un certain Neymar. Mais c'est lui qui reçoit le titre de meilleur joueur de la phase finale, finissant 2e meilleur buteur derrière Neymar. Il n'en fallait pas plus pour que les deux jeunes hommes, complices, soient comparés. C'est avec ce statut de "2e Neymar" que Lucas arrive au PSG en janvier 2013, à seulement 21 ans. Sans oublier qu'avant le départ du joueur de Santos pour Barcelone, il devient le transfert le plus cher de l'histoire du Brésil (40 millions d'euros).

Lucas Moura aux côtés de Nasser Al-Khelaifi et de Leonardo lors de sa présentation officielle à Doha, le 1er janvier 2013
Lucas Moura aux côtés de Nasser Al-Khelaifi et de Leonardo lors de sa présentation officielle à Doha, le 1er janvier 2013

9. Valdo - 1991-1995

Comme Ricardo, Valdo arrive en 1991, recruté par Arthur Jorge. International depuis 1987, passé par Benfica, il apporte la touche extrêmement technique. Le joueur n'est pas grand, mais sa vivacité, son sens du jeu et sa technique individuelle éclairent rapidement le jeu parisien. En position de N.10, l'ancien du Gremio Porto Alegre aime se déplacer sur toute la largeur du terrain. Véritable artiste du ballon rond, il n'a pas son pareil pour délivrer les siens sur coups de pieds arrêtés.

Le milieu de terrain parisien Valdo, aux prises avec le Barcelonais Igor Korneev
Le milieu de terrain parisien Valdo, aux prises avec le Barcelonais Igor Korneev

10. Maxwell - 2012-2017

C'est sans doute le nom le moins ronflant, le joueur dont on parle le moins. Mais pendant les 12 années de professionnalisme, ce petit gaucher à la technique impeccable, s'est taillé un palmarès incroyable. Ligue des Champions, SuperCoupe de l'UEFA, Coupe du mone des Clubs, champion des Pays-Bas, champion d'Italie, champion d'Espagne, et des coupes à la pelle, Maxwell n'a laissé que de bons souvenirs dans tous les clubs où il est passé. de Cruzeira à l'Ajax, de l'Inter à Barcelone, ce joueur intelligent a su se faire une place au soleil. A 31 ans, à son arrivée à Paris, il fait partie de la première salve de stars. Cinq ans après, ses débordements, ses centres, son calme, son sens tactique, son humilité et son expérience auront conquis le Parc des Princes.

Le défenseur brésilien du PSG, Maxwell
Le défenseur brésilien du PSG, Maxwell
Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze