Neymar, Kylian Mbappé et Habib Diallo
Neymar, Kylian Mbappé et Habib Diallo | AFP

Neymar, Mbappé, Diallo... combien coûte un but en Ligue 1 ?

Publié le , modifié le

Les salaires mensuels de certains joueurs de Ligue 1, révélés par le journal L'Equipe ce vendredi, atteignent des sommets. Dans ce monde de statistiques toujours plus folles, quels sont les joueurs cette saison les plus rentables du championnat, en termes de buts marqués ? Les chiffres ont de quoi surprendre.

Neymar, Icardi, Ben Yedder, Mbappé... Le journal L'Équipe publie ce vendredi des estimations des plus gros salaires de Ligue 1. Si on découvre sans surprise que les dix premiers joueurs de ce classement évoluent au PSG, on remarque certains écarts hallucinants. À commencer par ceux entre les cadors parisiens et les autres. 3,06 millions d'euros bruts par mois pour Neymar, 1,9 M pour Mbappé, 1,1 M pour Di Maria, 800 000 pour Icardi, les 4 Fantastiques portent la barre bien plus haute que les autres attaquants du championnat. 

Et l'armada parisienne sait fait la part des choses en faisant trembler les filets cette saison : 13 buts pour Neymar, 14 pour Mbappé, 10 pour Icardi et 7 pour Di Maria. Mais, au prix où ils sont payés, sont-ils vraiment rentables ? Nous avons cherché, par un calcul très simple à évaluer, la valeur mensuelle d'un but marqué non seulement par les stars du PSG, mais aussi par les autres joueurs de Ligue 1. Pour cela rien de plus simple, on a divisé leur salaire mensuel par leur nombre de buts inscrits en moyenne par mois depuis le début de la saison (soit 6 mois de compétition, de la 1re à la 23e journée).

Delort plus rentable que Neymar

Nous avons donc comparé les principales têtes d'affiche de la Ligue 1, principalement des attaquants, qui ont marqué au moins un but cette saison et ont disputé un minimum de matches. C'est pourquoi nous n'avons pas pris en compte Florian Thauvin (au salaire conséquent de 422 000 euros bruts mensuels), blessé depuis le début de la saison. Mention spéciale du jury au Lyonnais Bertrand Traoré, 350 000 € bruts mensuels, qui n'a pas marqué le moindre but en 19 matches avec les Gones cette saison. 

Dans cet aperçu, non exhaustif de ce que "coûte" un but en Ligue 1, on remarque que la folie des grandeurs parisienne n'est pas forcément un modèle économique. En effet, l'écart de salaire entre les attaquants du PSG et les autres n'est pas proportionnel au nombre de buts marqués. Quatrième au classement des buteurs avec 12 réalisations (2 buts par mois), Habib Diallo et ses 80 000 € mensuels sont nettement plus rentables au FC Metz par exemple.

Neymar, Mbappé, Diallo... combien coûte un but en Ligue 1 ?
© D.R

Chez les 4 Fantastiques, c'est Mauro Icardi qui s'en sort le mieux. Depuis ses débuts avec les Parisiens, l'Argentin a inscrit 10 buts en 4 mois (soit 2,5 buts par mois). Un but d'Icardi ne coûterait donc au PSG "que" 320 000 euros par mois, soit moins qu'un Loïc Rémy (405 000 €) à Lille ou un Max-Alain Gradel (380 000 €) à Toulouse. 

Le cas Osimhen 

C'est le gros point d'interrogation de notre petit jeu mathématique. Victor Osimhen, arrivé en août à Lille, s'est imposé comme l'un des attaquants les plus prolifiques du championnat : 11 buts, soit 1,83 par mois depuis son arrivée. Le Nigérian ne figure pourtant pas parmi les 10 joueurs les mieux payés des Dogues et n'est donc pas inscrit dans le dossier du jour de L'Equipe. Mais si Osimhen est payé à hauteur du salaire moyen du LOSC, à savoir 62 000€ mensuels, il est clair que l'ancien attaquant de Charleroi trône parmi les joueurs les plus rentables du championnat après 23 journées.

Le même raisonnement est à tenir pour le Strasbourgeois Ludovic Ajorque, auteur de 8 buts cette saison, et dont on ne connaît pas non plus le salaire, faute de figurer parmi les hauteurs de son club. Si on considère le salaire moyen du RCS à 45 000 €, l'avant-centre alsacien a clairement sa place dans notre top. Demande d'augmentation à venir ?

Neymar, Mbappé, Diallo... combien coûte un but en Ligue 1 ?
© D.R