Nene
Le Brésilien Nene | MAXPPP - PHOTOPQR - LE PARISIEN

Nene, retour au Brésil dans une semaine ?

Publié le , modifié le

Avant de s'envoler pour Doha rejoindre le PSG, Nene a réaffirmé son intention de quitter le club parisien pour revenir dans un club brésilien: "Mon intention est de jouer au Brésil, c'est bien clair pour moi. J'ai déjà parlé avec Leonardo, et ils acceptent de me libérer", a-t-il dit au journal Lance.

Fort de propositions intéressantes pour lui au Brésil et en Europe, Nene est bien décidé à jouer la carte du départ jusqu'au bout. Et il sait que la communication fait désormais partie des tractations menant à un transfert. Le jour où il a pris l'avion, à Sao Paulo, pour rejoindre l'équipe du PSG à Doha, il s'est donc livré sur le site internet brésilien Lance. "Mon intention est de jouer au Brésil, c'est bien clair pour moi. J'ai déjà  parlé avec Leonardo, et ils acceptent de me libérer. Mais tant qu'il n'y a pas  d'accord, je dois me présenter à l'entraînement. J'espère être fixé avant la semaine prochaine", a-t-il déclaré.

Une façon de mettre la pression sur ses actuels dirigeants pour aboutir rapidement à une solution qui lui soit favorable. "Mon idée est de retourner au Brésil, mais j'ai eu aussi des propositions  de clubs européens. J'ai eu des propositions du Brésil, de clubs de Sao Paulo  et d'un autre Etat. Ma priorité est de rentrer", insiste-t-il. En début de semaine, la presse turque faisait état d'un accord entre le joueur et le Besiktas, sans que cette annonce ne soit confirmée par l'agent de Nene.

Un transfert inéluctable

Sous contrat jusqu'en juin 2013, et s'étant vu refuser une prolongation par le PSG, l'ancien cadre de l'équipe parisienne a toutes les raisons d'insister. C'est en effet la dernière occasion pour le club de recevoir de l'argent pour un joueur âgé de 32 ans. Et après son mouvement d'humeur lors du match de Ligue des Champions contre Porto qui lui avait coûté une mise à l'écart, l'ancien Monégasque sait que son départ ne serait pas mal vécu par ses dirigeants. Et comme Lucas Moura, son compatriote, est arrivé à Doha pour endosser son nouveau maillot, et que Pastore et Lavezzi semblent s'être installés sur les côtés du PSG, son avenir dans la Capitale est plus que jamais obscurci. Tout est donc réuni pour aboutir à un transfert.