Nantes Montpellier Koffi Djidji but 032014
Koffi Djidji | AFP

Nantes respire, VA s'étouffe

Publié le , modifié le

Le FC Nantes a effectué une jolie opération en vue du maintien à la faveur d'un succès 2-1 sur une équipe de Montpellier réduite à neuf. Cette soirée de la 30e journée de L1 a également été marquée par la défaite sur le fil de Valenciennes face à Ajaccio (2-3). VA qui a pourtant mené à deux reprises, pensait un temps sortir de la zone rouge, mais le scénario de cette rencontre en a décidé autrement, d'autant qu'Evian -premier non relégable- a obtenu un nul (1-1) à Toulouse. L'ETG compte à présent trois points d'avance sur Valenciennes.

Jusqu'à la 87e minute, les Valenciennois pensaient décrocher les trois précieux points de la victoire face à Ajaccio. A ce moment, Evian était même mené 1-0 par Toulouse, mais en l'espace de trois minutes, tout s'est inversé. C'est d'abord Baradji qui permettait à Ajaccio d'égaliser, pendant qu'Evian revenait également au score face à Toulouse. Et pour ne rien arranger, VA allait encaisser un nouveau but par ce même Baradji. Cette défaite est d'autant plus frustrante qu'un succès aurait permis à Valenciennes de sortir de la zone de relégation, ce qui n'est plus arrivée depuis la cinquième journée. Menés par deux fois, les Corses ont quant à eux signé un premier succès à l'extérieur depuis plus d'un an et demi...

Der Zakarian soulagé

Pour Nantes, tout va pour le mieux. Ne comptant que cinq points d'avance sur le premier relégable au coup d'envoi, les Canaris devaient impérativement se refaire une santé. Et ce n'est qu'après trois minutes de jeu que les Jaune et Vert ont pris les commandes du match grâce à un but signé Gakpé. Libérés par cette ouverture du score rapide, les joueurs de Der Zakarian allait doublé la mise à la 21e avec un but signé cette fois Djidji. Et même si ce dernier allait marquer contre son camp dix minutes plus tard, la victoire était presque entérinée à la suite des expulsions de Marveaux (45e), puis de Congré (83e). Le FCN qui n'avait plus gagné depuis le 12 janvier dernier (face à Lorient 1-0) compte à présent huit points d'avance sur le premier relégable (VA).

Bordeaux s'en contentera

Parmi les autres résultats de la soirée, Bordeaux a de son côté raté le coche. Pourtant dominateur face à une équipe niçoise repliée en défense, le club girondin n'a pas été vraiment en réussite à l'image de Guillaume Hoarau, qui a raté par deux fois des occasions nettes, et a dû se contenter d'un nul (1-1). Jussie a finalement ouvert le score, mais la joie était de courte durée, Bosetti égalisant quatre minutes après.
Devant les 13 000 spectateurs du stade Armand-Cesari, Bastia a dominé Reims 2-0. Raspentino (9e) et Bruno (42e) ont inscrit les deux buts de la soirée. Yatabaré qui a eu le tort de s'essuyer les crampons sur le visage de Courtet (77e)...

Romain Bonte