Serge Gakpé, FC Nantes
Le Nantais Serge Gakpé | PASCAL ALLEE / HOT SPORTS / DPPI MEDIA

Nantes-Guingamp: 1-0

Publié le , modifié le

Nantes l'a emporté (1-0) devant Guingamp dimanche pour le compte de la 33e journée de Ligue 1. Un petit but de Gakpe en début de match permet aux Nantais de retrouver le sourire et de s'éloigner de la zone rouge, puisqu'ils font un bond de quatre places et se retrouvent 12e. En revanche, Guingamp, toujours premier non relégable avec cinq points d'avance sur Sochaux, continue de trembler.

Nantes a quasiment assuré son maintien dans l'élite et c'est bien cela l'information essentielle à retenir de cette rencontre. Le but nantais a été inscrit dès la 4e minute par Serge Gakpé, d'une frappe  du droit juste en dehors de la surface de réparation. Les hommes de Der Zakarian ont montré un visage plutôt séduisant dans la construction du jeu, et ont surtout été réalistes dans la gestion du match. Comme souvent les Guingampais ont eu des ballons, mais ils n'ont pas fait grand chose de cette possession . 

Guingamp sans solution

Cueillis par le but  nantais, ils se sont ensuite procurés trop peu d'occasions intéresantes, une seule par Yatabare en première période, sur laquelle Dupé, le remplacement de Rémy Riou, est intervenu du poing, et une autre de Sankharé en deuxième mi-temps. 

Les Nantais, de leur côté, ont eu plusieurs possibilités de faire le break mais Deaux (25), Bedoya (64 et 69) et Audel (67) non pas cadré, Kerbrat a  dévié la frappe d'Audel (29) et, surtout, Shechter a trop tergiversé dans la  surface (59) avant que Gakpé ne perde son duel face à Mamadou Samassa (79). Heureusement pour eux, les Nantais n'ont pas eu à le regretté et ont malgré tout conserver leur avantage et confirmé leur renouveau, avec 9 points sur les 18 derniers en jeu depuis un terrible  mois de février.

Guingamp se prépare, lui, à une fin de saison plus stressante. Ils pensaient sans doute avoir fait le plus dur en glanant à l'AC Ajaccio,  le 15 marsdernier une troisième victoire en quatre matches, mais ils ont depuis  accumulé les revers. Finalement, ce sont justement les Ajacciens qui s'en réjouissent, car si l'En-Avant avait pris au moins un point, les Corses auraient été condamnés....

Christian Grégoire