Souleymane Camara Olivier Veigneau
Souleymane Camara face à Olivier Veigneau | AFP

Nantes et Montpellier dos à dos

Publié le , modifié le

Montpellier a arraché le point du match nul (1-1) face à Nantes, lors de la 12e journée de Ligue 1. Le club héraultais se donne un soupçon d'air au classement, alors que le FCNA peut s'en vouloir d'être passé à côté d'un septième succès.

Après la défaite des Canaris à Lille, certains commençaient à se dire que la belle épopée nantaise allait peut-être s’arrêter là, mais ils se sont aussitôt remis sur les bons rails à la faveur d’un succès sur Lorient en Coupe de la Ligue, mardi. Et à la Mosson, le FCNA a une nouvelle fois démontré qu’il ne jouait pas les premiers rôles pour rien.

Michel Der Zakarian avait cette fois préféré un système en 4-2-3-1 avec Djordjevic en pointe, et c’est le Serbe qui allait dès la première minute de jeu mettre la pression sur les cages héraultaises. Le match s’emballait de part et d’autre, et Cabella voyait sa bonne frappe arrêtée par Riou quatre minutes plus tard. Mais à la 22e, Djordjevic déviait une frappe de Cissokho et trompait Jourdren (1-0).

Bakar sauve les me​ubles

Les joueurs de Jean Fernandez ne baissaient pas les bras, et Cabella ratait de peu l’égalisation d’un lob qui passait juste au-dessus de la barre (45e). Conscients qu’ils avaient encore la possibilité de revenir au score, les Héraultais pressaient, et pensaient même avoir égalisé mais le but de Montano était refusé logiquement pour une position de hors-jeu (55e).

A part une occasion ratée sur une frappe trop molle de Camara (64e), Montpellier ne trouvait pas la clé de cette partie. Et alors que Nantes pensait tenir les trois points de la victoire, Bakar parvenait à égaliser en toute fin de match, sur une frappe croisée à ras de terre (1-1, 90e). Nantes pouvait s’en vouloir de ne pas avoir tenu le score, mais le résultat semblait logique, eu égard à la volonté montpelliéraine.

Romain Bonte