Nantes enchaîne, Bastia rebondit

Nantes enchaîne, Bastia rebondit

Publié le , modifié le

En s'imposant sur le terrain de Caen lors de la 13e journée de Ligue 1 (1-2), le FC Nantes a confirmé sa bonne forme actuelle. Les Canaris sont désormais cinquièmes du classement. Bastia, après s'être séparé de son entraîneur Claude Makelele, a parfaitement rebondi en battant Montpellier (2-0). A noter également la nette victoire de Toulouse aux dépens de Metz (3-0) et le précieux succès d'Evian contre Nice (1-0).

Les résultats de la 13e journée

Le classement

Nantes, grâce à ce succès contre Caen, dépasse provisoirement Saint-Étienne pour s'arroger la  5e place du classement. Mais les Verts reçoivent Monaco dimanche. Si le match a été très vivant entre deux équipes jouant vers l'avant, il a  surtout pâti de la faiblesse technique des 22 acteurs, avec un taux de passe  réussies qui a atteint à peine les 70%. On peut même considérer comme assez chanceuse l'égalisation de Vizcarrondo  à la 40e minute, sur une tête piquée, que Rémy Vercoutre, gêné par Serge Gakpé, placé juste devant lui, n'était pas arrivé à boxer. Elle venait toutefois récompenser le seul temps vraiment fort de Nantes en  première période.

De même, à l'heure de jeu, leurs hommes forts du début de saison en  attaque, Yacine Bammou et Jordan Veretout, ont effectué un double une-deux au  profit du second, qui a trompé Vercoutre en frappant à ras de terre au premier  poteau (1-2, 60e). Jordan Veretout a été passeur (3 fois) ou buteur (3 fois également) sur les  six derniers buts des Nantais. Les Caennais pourront encore une fois regretter un manque de réalisme  certain, car sur sept défaites concédées cette saison, il s'agit de la 6e par  un but d'écart.

Tallo, héros bastiais

Le Sporting Club de Bastia sort de la zone  rouge en s'imposant (2-0) face à une équipe de Montpellier, d'une faiblesse  inquiétante. C'est dans une situation très particulière que Bastia (15e) recevait  Montpellier (12e), puisqu'après le licenciement de son entraîneur Claude  Makelele lundi, c'est Ghislain Printant, le directeur du centre de formation, qui dirigeait les Corses, face aux Héraultais, qui avaient à coeur de se rattraper de leurs dernières performances. C'était finalement un doublé de Tallo (25e, 45+1e) qui offrait un peu de répit au SCB.

Wass, l'artificier

Evian-Thonon a retrouvé le chemin du succès  en s'imposant (1-0) sur son terrain du Parc des sports d'Annecy au terme d'un match de faible niveau. Les Haut-Savoyards, derniers au coup d'envoi, qui restaient sur trois revers consécutifs, signent une quatrième victoire cette saison et sortent  ainsi de la zone rouge (16e, 13 pts), avec un point d'avance sur le premier  relégable, Guingamp. Nice enchaine pour sa part une deuxième défaite de rang après celle  concédée (1-3) à domicile contre Lyon la semaine dernière, et occupe désormais  le 11e rang (17 points). Evian-Thonon a marqué l'unique but de la rencontre à l'entrée du dernier  quart d'heure de jeu par le Danois Daniel Wass qui signait son cinquième but de  la saison d'un coup-franc direct des vingt mètres qui trompait Mouez Hassen, trompé par le rebond (76e).

Plus d'infos à venir... 

AFP