Nantes: Der Zakarian recadre Djordjevic

Publié le , modifié le

Le meilleur buteur du FC Nantes Filip Djordjevic, qui a renoncé à disputer les deux derniers matches de L1 avant de rejoindre la Lazio Rome cet été, a "la mémoire courte", car "le club lui a donné beaucoup de choses", a remarqué jeudi son entraîneur Michel Der Zakarian.

Mécontent de ne pas avoir été retenu pour le déplacement à Toulouse dimanche dernier (1-1), où il espérait jouer quelques minutes, pour son retour de blessure, afin de disputer ensuite son 200e match sous le maillot des Canaris, samedi à domicile contre Saint-Etienne, l'international serbe a alors déclaré qu'il ne jouerait pas face aux Verts ni à Bastia lors de la dernière journée. Et depuis mardi, il refuse de s'entraîner avec le groupe.

"C'est une déception. Je crois que le club lui a donné beaucoup de choses, a essayé de l'aider pour qu'il soit le mieux possible avec nous et sur le terrain. Après, il accepte pas mes choix, c'est son problème. Cela ne m'étonne pas: aujourd'hui, c'est comme ça", a déclaré Der Zakarian en conférence de presse. "Il y en a qui oublient, qui ont la mémoire courte", a-t-il ajouté.

Djordjevic, 26 ans, le plus ancien joueur de l'effectif actuel du FC Nantes, où il est arrivé en janvier 2008, a inscrit 9 buts cette saison en L1. De 2008 à 2010, il avait connu deux saisons très chaotiques, ne marquant que quatre buts en championnat. Face à l'attitude du joueur, les dirigeants nantais ont renoncé à diffuser samedi sur le grand écran de la Beaujoire un résumé de sa carrière chez les Canaris, et à lui offrir un maillot "collector".

AFP