Nantes Lorient Adryan joie
Le FC Nantes monte en puissance | LOIC VENANCE / AFP

Nantes de plus en plus haut, Toulouse au plus bas

Publié le , modifié le

Vainqueur de Lorient 2-1 lors de la 26e journée de Ligue 1, Nantes s'est replacé dans la course à l'Europe. Les Canaris sont 5e provisoire mais comptent le même nombre de points que Nice, 3e. Après les remous des derniers matches, Bordeaux s'est remis à flot en s'imposant 4-2 à Guingamp. En bas de tableau, la bataille fait rage pour le maintien parmi l'élite. Montpellier a réalisé la bonne opération en battant Toulouse 2-0. 19e à 8 pts de Reims premier non relégable, le Téfécé est lui au plus mal. Enfin, Troyes a remporté son 2e match de la saison au Gazelec Ajaccio 3-2.

Sans faire de bruit, Nantes s'installe dans le haut du tableau de Ligue 1. Le mur jaune de la Beaujoire ne s'époumone plus pour le maintien après un 12e match consécutif sans défaite. Désormais tous les yeux scrutent les places sur le podium. Dans ce derby face aux Merlus, les Nantais se sont rapidement mis en action et ont vite été récompensés par le but d'Adryan (10e). Le FCN s'est mis à l'abri avant la pause grâce à Sala. Deux beaux mouvements appréciés à sa juste valeur par le public. Ce n'est pas la réduction du score sur penalty de Moukandjo (79e) qui a perturbé la formation de Michel Der Zakarian. Voilà provisoirement le FCN à la hauteur de Nice et St-Etienne. Quand les autres piétinent, il est précieux de prendre des gros points.

Bol d'air pour Montpellier, Ajaccio sans gaz

Cela vaut aussi en bas de classement où les bons résultats sont encore plus rares. Dans le match de la peur à la Mosson, Montpellier a laissé les grands frissons à Toulouse qui semble se condamner journée après journée à la descente. La Paillade a dominé le TFC 2-0 (buts de Yatabaré et Camara) et sort de la zone rouge où est revenu Ajaccio. Depuis la trêve, le Gazelec n'avance plus beaucoup. 3 pts en 7 matches, à ce rythme ça va être dur de se maintenir. Même la réception de la lanterne rouge Troyes n'a pas permis aux Corses de se relancer. Battus 3-2 alors qu'ils avaient ouvert le score dès la première minute, ils vont devoir vite se reprendre. Pour Troyes, ce 2e succès de la saison arrive trop tard mais il va apporter un peu de sérénité au club.

Bastia s'exporte enfin, Bordeaux retrouve des couleurs

Bastia s'en sort mieux avec un succès à Reims 1-0, le premier de la saison en dehors de Furiani. C'est Ayité qui a délivré le Sporting et replongé les Rémois (17e) dans le doute. Enfin, Bordeaux est toujours aussi insaisissable. Du rire aux larmes, tout est possible avec les Girondins. Après leur folle soirée de Coupe de  France (défaite 4-3 après prolongations contre Nantes après avoir mené  3-2), ils ont refait le spectacle à Guingamp mais cette fois avec la victoire à la clé (4-2). Willy Sagnol a souffert car ses joueurs ont compté deux buts d'avance grâce à Adam Ounas et Diego Rolan (37e). Mais Thibault  Giresse (42e) puis Marcus Coco (58e) ont remis les Bretons au niveau. Finalement Clément Chantôme (68e) et Cheick Diabaté (88e) ont donné un avantage définitif à leur équipe.