Lucas Deaux Nantes Wahbi Khazri Bordeaux
Lucas Deaux (Nantes) et Wahbi Khazri (Bordeaux) | EDDY LEMAISTRE / 2PIX-EL / DPPI MEDIA

Nantes-Bordeaux: Nantes l'emporte sur fond de Noël avant l'heure

Publié le , modifié le

Le FC Nantes s'est imposé 2-1 sur sa pelouse face aux Girondins de Bordeaux lors de la 18e journée de Ligue 1. Les deux équipes se sont faits des cadeaux de Noël avant l'heure avec un CSC de chaque côté. Au final, ce sont les Canaries qui font la bonne opération en se relançant après trois défautes consécutives en championnat. Bordeaux peut voir le podium s'échapper en cas de succès de Saint-Etienne dimanche (14h) à Nice.

Noël n'est que dans une bonne dizaine de jours mais Nantais et Bordelais, qui ne se croiseront plus d'ici là, avaient décidé de le fêter avant l'heure. Un CSC de chaque côté, le premier d'Hansen pour Bordeaux, le second de Jug pour Nantes. Dominé, le FCNA s'en sort finalement avec une victoire sur sa pelouse. Un succès précieux puisque les hommes de Michel Der Zakarian ne s'étaient plus imposés en Ligue 1 depuis le 8 novembre dernier (0-1 à Caen).

Hansen malheureux

Le début de rencontre, et la première période en générale, est à l'avantage des Bordelais. Les Girondins sont même tout près d'ouvrir le score par Thomas Touré qui élimine Riou dès la 8e minute de jeu mais voit Djilobodji sauver sur sa ligne. Les Nantais sont prévenus et ils surprennent Bordeaux dès leur première occasion de but. Alerté sur la droite par Riou, Bedoya lance Veretout dans la surface. L'international espoir trompe Jug du droit. Le portier bordelais n'est d'ailleurs pas exempt de tout reproche n'ayant pas eu la main ferme sur le coup. Injuste cette ouverture du score ? Sans doute. Deux minutes plus tard, la réussite sourit cette fois à Bordeaux qui égalise sur un but contre son camp de Hansen qui dévie un centre de Sertic. La maladresse du défenseur nantais permet à Bordeaux de rentrer aux vestiaires un peu moins frustré.

Jug rit jaune

Malheureusement pour Willy Sagnol et ses hommes, le sort qui leur avait souri sur l'égalisation leur tourne le dos peu après l'heure de jeu. Sur un corner venu de la droite, la tête de Vizacarrondo rebondit sur Cheick Diabaté avant de frapper le poteau... et de toucher le cou de Jug,le portier bordelais, pour entrer dans le but. Avec une seule véritable occasion, Nantes a marqué deux fois et prend l'avantage. Dans la foulée, Bordeaux pousse pour revenir au score. Vizcarrondo sauve sur la ligne une tête de Rolan (87e) avant que Bedoya ne sauve un nouveau coup de casque, celui de Sané, sur sa ligne à son tour (88e). Les Girondins ont beau demander un penalty, l'Américain a bien repousser le ballon de la poitrine.

L'issue de la rencontre est irrémédiable pour Bordeaux. Avec ce succès, Nantes retrouve le goût de la victoire alors que Bordeaux voit sa série de trois matches sans défaite s'arrêter là. A dix jours de Noël, Nantais et Bordelais ont été généreux mais comme souvent, l'un est plus satisfait de son cadeau que l'autre.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot