Le duel entre Bastia et Nantes
Le Bastiais Allan Saint Maximin prend le dessus sur le Nantais Koffi Djidji | AFP - PASCAL POCHARD-CASABIANCA

Nantes arrache le match nul à dix Bastiais courageux

Publié le , modifié le

Le SC Bastia, réduit à 10 dès la 10e minute pour un coup de pied de Djiku sur le genou de Thomasson, a bien failli vaincre le FC Nantes ce mercredi soir à Furiani (2-2). Les Corses ont d’abord résisté aux assauts ligériens avant de marquer deux fois en sept minutes, d’abord sur un contre bien conclu par Gaël Danic (69e), ensuite sur un coup-franc du même Danic bien conclu par Prince Oniangué de près après un premier tacle de Rose (76e). Les Canaris ont réagi en fin de match avec un superbe enchainement contrôle-reprise pleine lucarne d’Emiliano Sala (78e) et une égalisation signée Diego Carlos sur la dernière action du match malgré un penalty raté juste avant par Lima (88e).

Le Sporting Club de Bastia et le FC Nantes se sont partagés les points (2-2) dans un match haletant, en retard de la 24e journée de Ligue 1, sous un vent furieux mercredi à Furiani. Les hommes du tout nouvel entraîneur bastiais, Rui Almeida, ont manqué une belle occasion de recoller au classement, alors que les Nantais obtiennent à l'ultime minute un bon point dans une partie très disputée. 

Les hostilités débutaient à la dixième minute, quand le défenseur Alexander Djiku écopait d'un carton rouge direct, pour un mauvais geste sur Thomasson. C'était l'unique fait marquant de la première mi-temps. La seconde, en revanche, était bien plus animée puisque quatre buts y seront inscrits.

Folle fin de match

Le premier est l'oeuvre du milieu Gaël Danic à la 69e minute, reprenant un centre au second poteau. Six minutes plus tard (75e), le milieu congolais Prince Oniangué doublait la mise pour le SCB. Mais l'infériorité numérique des Bastiais se faisait sentir en fin de match. L'attaquant argentin Emiliano Sala réduisait le score d'une frappe en lucarne (78e). 

A la 87e minute, un penalty était sifflé pour les Canaris, mais Lima le ratait. Répit de courte durée pour les Corses, qui encaissaient l'égalisation par le défenseur brésilien Diego Carlos au bout du temps additionnel (90e+2) de cette rencontre. Les débuts de Rui Almeida sur le banc corse se sont avérés difficiles. Bastia (19e) accuse quatre points de retard sur Metz, premier non-relégable. Nantes (11e) est toujours installé en milieu de classement, avec 34 points, et peut aborder plus sereinement son match de dimanche contre le leader Monaco.