Nancy joie 2013
Les joueurs de Nancy savourent leur victoire | AFP

Nancy revit

Publié le , modifié le

Longtemps à la peine, Nancy commence à retrouver le sourire. Vainqueur d'Evian-Thonon-Gaillard (3-1), l'ASNL enfonce à la fois un concurrent direct, et se sort surtout de la zone de relégation. Les Lorrains profitent en effet du match nul de Sochaux contre Bordeaux (2-2) pour s'emparer de la 17e place, juste derrière Evian à la seule différence de buts (-16 contre - 10). A noter la première victoire de Lorient cette année face à Toulouse (1-0), les Merlus se replaçant pour l'Europe. Valenciennes est allé prendre trois précieux points à Reims (1-0).

Alors qu'il reste encore cinq journées à disputer, chaque point pris vaut de l'or dans la perspective du maintien. Nancy qui ne comptait que 11 malheureux points après la phase des matches aller, poursuit sa remontée fantastique, grâce notamment à un doublé de Moukandjo. Lors des cinq dernières rencontres, les Nancéiens ont signé quatre succès et un match nul. Leur dernier revers remonte au 9 mars dernier, et c'était face au PSG... Le travail de Patrick Gabriel porte ses fruits et il se pourrait bien que contre toute attente, le club parvienne à se sauver.

Le président de l'ASNL, Jacques Rousselot, se disait "épaté" par l'effet que produit son nouveau coach sur son équipe, mais aussi sur le club en général. Depuis qu'il a remplacé au pied levé Jean Fernandez, Gabriel a redonné confiance à un groupe qui avait perdu tout repère. Dès son premier match contre Lille (2-2), cet ancien joueur formé au club a créé une dynamique positive, et depuis, son bilan est plutôt convenable pour une équipe qui joue le maintien avec 7 victoires, 2 nuls et 5 défaites.

Rien n'est fait pour la relégation

La situation n'est pas la même pour Sochaux, qui peut s'en vouloir de n'avoir pas su préserver les trois points de la victoire contre Bordeaux. Menant 2-1, les Francs-Comtois ont cédé à 12 minutes de la fin face aux Girondins, sur un but de Diabaté (2-2). Vainqueurs de Montpellier il y a huit jours (4-2) puis qualifié pour les demi-finales de la  Coupe de France mercredi grâce à un succès à Lens (3-2), les joueurs de Francis Gilot terminent bien la saison.

Rien n'est donc joué concernant la relégation, et les quatre points qui séparent le 14e et le 18e l'attestent. Reims est en effet 14e, après s'être incliné contre Valenciennes (0-1) sur un but de Pujol. Aliadière a quant à lui permis à Lorient de battre Toulouse (1-0). Les Merlus enchaînent donc après leur qualification pour les demi-finales de la Coupe de France (2-1 mardi aux dépens de Saint-Etienne).

Romain Bonte