Joao Moutinho
Joao Moutinho (ASM) | VALERY HACHE / AFP

Moutinho: "Je suis libéré"

Publié le , modifié le

Le milieu international portugais, Joao Moutinho, plus effacé avec Monaco qu'en sélection, affirme pourtant jouer "libéré" en club et entend le prouver lors de la réception de Rennes, samedi après-midi, pour la 15e journée de Ligue 1.

Que vous inspire le forfait de Falcao contre Rennes ?
Joao  Moutinho: "C'est un grand joueur, important pour l'équipe. Il va nous manquer. On  espère qu'il sera rapidement opérationnel pour nous aider, comme il le fait  depuis le début de la saison, mais un joueur va prendre sa place et donner le  meilleur pour l'équipe".
   
Monaco a plus de difficulté à domicile qu'à l'extérieur. Comment le  vivez-vous ?
J.M : "Avec ou sans public, la motivation doit être la même, l'objectif,  toujours le même: gagner. On essaie de tout faire pour que les gens suivent le  club et viennent nous aider. Quoiqu'il en soit, on donne le meilleur. Au sein  du groupe, l'ambiance actuelle est très bonne. On reste sur une victoire à  Nantes (1-0) après une série insatisfaisante (trois matches sans victoire,  ndlr). On recherche maintenant la continuité des résultats. Un match compliqué  nous attend contre Rennes, qui joue bien en contre et attend très bas. C'est  une équipe agressive, avec de bons joueurs. On va tenter d'imposer notre jeu".
   
Le système monégasque évolue régulièrement. Lequel vous convient le  mieux ?
J.M: "J'ai souvent joué en 4-3-3 avec Porto ou la sélection, en 4-4-2 avec le  Sporting. Le plus important est de gagner pour, au final, atteindre notre  objectif: une qualification en Ligue des champions. A titre personnel, j'aime  évoluer un peu plus bas, toucher le ballon, gérer le jeu de l'équipe et le  rythme du match. Mais je m'adapte aux demandes du +Mister+ (surnom de  l'entraîneur italien de Monaco Claudio Ranieri, ndlr)".
   
Estimez-vous vos performances différentes en sélection portugaise et  avec Monaco ?
J.M: "Je donne toujours le maximum sur le terrain même s'il peut y avoir des  différences. En sélection, nous jouons ensemble depuis longtemps. Des  automatismes se sont créés. A Monaco, l'équipe a un vécu collectif bien plus  court. On a bien commencé. Ces derniers temps, le jeu est moins léché. Pour  continuer à évoluer et nous améliorer, il faut engranger des victoires. A titre  personnel, j'ambitionne d'être le meilleur possible. Mais le plus important est  de voir l'équipe gagner, même si je suis moins bon".
   
La qualification du Portugal au Mondial peut-elle vous libérer ?
J.M: "Non. Quand je suis en sélection, je ne pense qu'à l'équipe nationale.  Quand je suis à Monaco, je ne pense qu'à Monaco. Je suis libéré quand je joue  avec Monaco. Bien sûr, la qualification pour le Mondial est une bonne chose.  Mais le tirage est le 6 décembre et le tournoi, lointain. Je me concentre  exclusivement sur le club".
   
Comment percevez-vous le football de Ligue 1 ?
J.M: "Le rythme est parfois plus bas en France qu'au Portugal. Sans émettre  de critiques, beaucoup d'équipes jouent avec un bloc bas et en contre. Cette  stratégie ne permet pas toujours un jeu rapide. Elle le ralentit parfois. Mais  ce championnat est très compétitif avec de grandes équipes. Tous les matches  sont difficiles".
   
Qui est votre favori pour le Ballon d'Or ?
J.M: "Pour moi, il n'y a aucun doute: Cristiano (Ronaldo) est le meilleur, le  plus complet. Je n'ai jamais vu un joueur aussi complet que lui. Il marque, est  décisif dans les matches importants. Depuis longtemps, il porte ses équipes  quand cela va moins bien, autant en sélection qu'au Real Madrid".

AFP