Sow Moussa Lille blanc pouce levé 11 2010
L'attaquant lillois Moussa Sow | AFP - Kenzo Tribouillard

Moussa Sow a retrouvé le Nord

Publié le , modifié le

Arrivé discrètement à l'intersaison en provenance de Rennes où il avait peu joué la saison dernière, l'attaquant sénégalais explose à Lille. Auteur de son deuxième triplé dans le mois, Moussa Sow occupe la place de leader du classement des buteurs. "C'est un régal" glisse-t-il avant d'expliquer sa réussite ainsi: "J'ai été très bien accueilli au LOSC. (...) J'ai senti une grosse confiance, et je me sens bien."

Vif, rapide, technique, et surtout confiant. Moussa Sow devient la terreur des gardiens de Ligue 1, un peu à l'image de son équipe de Lille, leader du championnat au terme de la 16e journée. Dans un collectif qui tourne bien, magnifié par quelques serviteurs de premier plan en milieu de terrain (Cabaye, Hazard), l'attaquant affole les compteurs. Deux triplés en un mois, et le voilà avec déjà 13 réalisations après seize journées, soit une moyenne de 0.81 but par match, à seulement quatre longueurs du total qui avait permis à Kevin Gameiro de rafler le titre de meilleur buteur du championnat après 38 journées la saison dernière, là où tout a commencé pour le nouveau joueur du LOSC.

En 2009-2010, il commence à faire partie des meubles au Stade Rennais. Arrivé en provenance d'Amiens en 2003, il n'est plus beaucoup utilisé, malgré les neuf buts inscrits la saison d'avant en Ligue 1, et son titre en équipe de France des moins de 19 ans à l'Euro 2005 en compagnie notamment des Gourcuff, Lloris, Gouffran. C'était avant qu'il choisisse la sélection sénégalaise, en 2009. En fin de contrat, le natif du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie, formé dans le club de sa ville jusqu'à 16 ans, préfère changer d'air, lui qui avait déjà été prêté à Sedan en 2007-2008. Et c'est le LOSC qui ouvre les bras à ce joueur en quête de revanche et de confiance: "J'ai été très bien accueilli au LOSC. Que ce soti mes coéquipiers, les dirigeants, le staff. J'ai senti une grosse confiance et je me sens bien. je marque des buts, je donne des buts aussi. Ca fait plaisir", explique-t-il simplement. De bons matches de préparation, une envie affichée d'être utile partout sur le terrain et de se fonde dans le collectif, ont convaincu Rudi Garcia de lui donner sa chance. "Moussa est en réussite. Ce soir (dimanche) il ne s'est pas contenté de marquer, on l'a vu défendre. C'est aussi un altruiste", saluait le technicien nordiste après la victoire sur Lorient (6-3). "Moussa profite de la qualité de préparation des actions de toute l'équipe. Il est souvent bien placé, il est opportuniste."

A trois journées de la mi-saison, Moussa Sow avance à un rythme effréné, qui lui donne trois longueurs d'avance sur son premier dauphin au classement des buteurs. "Je sens que j'ai la confiance des supporteurs, du club, de tout le monde. Et quand on sent de la confiance, on peut tenter des choses", analyse-t-il. "J'espère tout simplement continuer à en marquer d'autres et apporter le plus possible au LOSC. Moi, je me fous de savoir qui marque. L'objectif est d'être dans les cinq premiers. C'est le plus important." Grâce notamment à ce triplé, Lille a repris la position de leader à son ancien club Rennes, contre qui il avait marqué son premier but de la saison lors de la 1ère journée. Une réussite qui ne devrait pas trop étonner en Bretagne, si l'on en croit le buteur: "Les coaches que 'jai eus auparavant me disaient que j'avais une grosse marge de progression. j'arrive au LOSC et je sens que je suis vraiment en train de progresser. j'espère que ça va continuer."