Montpellier sur le chemin de l'exploit

Montpellier sur le chemin de l'exploit

Publié le , modifié le

Comme un peu partout en Europe, la lutte pour le titre continue de battre son plein à l'occasion de la 32e journée de Ligue 1. En déplacement à Lorient (17h00), le leader montpelliérain peut mettre encore un peu plus de pression sur le PSG, qui joue quelques heures plus tard face à Auxerre à l'Abbé Deschamps (21h00). De son côté, Lille doit l'emporter contre Ajaccio pour rester dans la course.

Les choses sérieuses commencent pour Montpellier. Favori pour le titre après leur victoire à Marseille (1-3), les Héraultais devront avoir les épaules solides pour ne pas flancher dans un sprint final qui peut les mener vers un exploit retentissant. En attendant, il faudra être vigilant pour ne pas se prendre les pieds dans le tapis synthétique du Moustoir, où Lorient (18e) jouera sa survie. Mais avec trois points d'avance leur dauphin parisien et une meilleure différence de but (+6), les hommes de René Girard peuvent voir venir. "Si on y arrive (à être champions), ce sera magnifique, sinon on aura tout donné", estime l'entraineur héraultais. "Ce joker, il faut le garder au maximum. On va tenter de rester costauds et de continuer à imposer notre style de jeu. Maintenant, ce sera la guerre des nerfs."

"Encore plus de rage"

Un discours martial également adopté du côté du PSG, qui se déplace sur la pelouse d'un autre relégable, l'AJ Auxerre, lanterne rouge. "On a trois points de retard, mais on se battra jusqu'au bout", assure Maxwell, le latéral gauche parisien. "Ce sera la guerre entre eux et nous." Galvanisé par sa victoire face à Marseille, le club de la capitale aborde cette dernière ligne droite le couteau entre les dents, remontés par les critiques formulées à leur égard. "Le PSG, ce n'est pas le Barça ni le Real Madrid, mais on n'a pas toujours été mauvais non plus", souligne Milan Bisevac, le défenseur serbe. "J'ai l'impression que beaucoup de monde ne veut pas que Paris soit champion. Ça donne encore plus de rage et on va l'être!"

Lille, objectif podium

Lille, que l'on pensait revenu dans la course au titre, a perdu des plumes le week-end dernier en s'inclinant à Brest (3-1). Une défaite au goût amer. "Je n'ai pas encore totalement digéré", reconnaît Mathieu Debuchy, le latéral gauche des Dogues. Mais tout peut aller très vite, d'autant que les nordistes doivent encore affronter Paris et Montpellier. Davantage que le titre, Lille tâchera surtout de conserver sa place sur le podium, convoitée par Lyon, trois points derrière. "L'objectif ne change pas", rappelle Debuchy. "Il est toujours de se qualifier pour la ligue des champions." Pour ce faire, il faudra négocier un match compliqué face à une équipe d'Ajaccio qui joue le maintien et vendra chèrement sa peau après un redressement spectaculaire en deuxième partie de saison.

Dans les autres matches de la journée, Saint-Etienne (7e) tâchera de renouer avec la victoire face à Brest (15e) après quatre matches sans victoire (3 défaites et 1 match nul). Sochaux (19e), toujours à la recherche de points, reçoit Dijon (14e) pour un match crucial dans la course au maintien. 

Victor Patenôtre

francetv sport @francetvsport