Diego Lugano (Paris-SG) tente de barrer la route d'Oliver Giroud (Montpellier)
Diego Lugano (Paris-SG) tente de barrer la route d'Oliver Giroud (Montpellier) | AFP - Bertrand Guay

Montpellier a son destin entre les mains

Publié le , modifié le

La course au titre continue pour Montpellier et Lille, qui affrontent respectivement Sochaux et Brest pour le compte de la 31e journée de Ligue 1, ce samedi (19h00). L'occasion de mettre encore un peu plus de pression sur le PSG, qui reçoit Marseille dimanche.

Leader avec un match de retard, Montpellier peut profiter de la réception de Sochaux pour prendre provisoirement trois points d'avance sur le PSG (2e). Une chose est sûre, à huit journées de la fin du Championnat, les Héraultais ne se cachent plus. "Il serait dommage de se dire que ce serait bien de finir troisième", reconnait le milieu montpelliérain Geoffrey Dernis, toujours en phase de reprise. "L'objectif, c'est le titre. On est au rendez-vous et on sera là jusqu'au bout." Suspendu, Gary Coulibaly ne prendra pas part à cette rencontre. Côté sochalien, le gardien Teddy Richert, qui souffre d’une lésion de la cornée de l’œil gauche, est incertain.

Nolan Roux revient chez lui

On les pensait largués, mais les Lillois sont bel et bien là. Revenu à quatre points de la première place, le LOSC (3e) se rend à Brest pour confirmer sont statut de candidat à sa propre succession. Une rencontre synonyme de retrouvailles pour Nolan Roux, qui a quitté la Bretagne lors du mercato hivernal. "C’est assez particulier pour moi de revenir parce que je connais beaucoup de personnes là-bas, confie l’attaquant qui a perdu sa place de titulaire depuis deux matches. Je sais très bien que ma réussite ici est due au boulot que j’ai effectué à Brest, grâce au club." Roux en est convaincu, Alex Dupont, l’entraineur brestois, compte bien jouer un mauvais tour à son ancien protégé : "je sais que le coach Dupont prépare une sacrée surprise. Donc il faudra se méfier, ils sont capables de beaucoup de choses."

Bastos forfait

A six longueurs du podium, Lyon (4e) accueille Auxerre, lanterne rouge du Championnat. Tenus en échec après avoir été malmenés par Rennes le week-end dernier (1-1), les Rhodaniens ne peuvent plus se permettre de laisser filer des points s’ils veulent conserver l’espoir de décrocher une treizième qualification consécutive pour la C1. L’entraineur Rémi Garde devra néanmoins se passer du gaucher Michel Bastos, l’une des pièces maitresses de son dispositif. Souffrant du dos, le milieu n’a participé à aucun entrainement cette semaine. Mais Dejan Lovren, le défenseur central lyonnais, croit toujours à cette troisième place. "Il reste beaucoup de matches et je suis prêt, moi comme mes coéquipiers, pour le sprint final afin d’attaquer cet objectif du podium, affirme l’international croate de 22 ans. Rien n’est perdu et tout est encore ouvert."

Saint-Etienne à la relance

Dans les autres matches du week-end, Rennes (7e) tentera de profiter de son déplacement sur la pelouse d’Evian (10e) pour mettre fin à une série de quatre matches sans victoire (2 défaites et 2 nuls) tandis que Toulouse (5e), l’équipe en forme de cette fin de saison (16 points sur 21 possibles), pourrait passer devant Lyon en cas de bon résultat sur la pelouse d’une équipe de Valenciennes (12e) très performante à domicile (8 victoires pour 3 défaites). De son côté, Saint-Etienne (6e), en déplacement à Ajaccio (15e), aura à cœur de redresser la barre après trois défaites consécutives. 

Victor Patenôtre