Younes Belhanda
Younes Belhanda devant les Sochaliens | BOZON / AFP

Montpellier passe en tête

Publié le , modifié le

Vainqueur 3-1 de Sochaux, Montpellier a mis un peu la pression sur le PSG qui joue dimanche à Marseille. Les Héraultais comptent trois points d'avance sur le club de la capitale. En bas de tableau, Bordeaux a retrouvé des couleurs en battant Caen 2-0. L'ASSE a dominé Ajaccio, Rennes a eu raison d'Evian 3-2. Enfin, Lille a dominé Brest 2-0. Cette 15e journée de L1 a été très prolifique avec déjà 22 buts en sept rencontres.

René Girard (entraîneur de Montpellier): "Etre premier, je ne sais pas si c'est marrant, mais c'est bien. Le risque, ce serait que l'on fasse moins d'efforts, mais je ne pense pas que ce soit l'état d'esprit des garçons. Il faut rester les pieds sur terre, ne pas s'enflammer".

Sochaux – Montpellier (1-3): Giroud meilleur buteur
Il y a le classement général, mais d’autres revêtent également une grande importance comme celui du meilleur buteur du championnat. Lorsque Giroud reprend en extension un joli lob d’Utaka sur Richert (qui prenait de toute façon la direction du but) il sait que ce but est non seulement important pour le club, mais l’est aussi pour son compte personnel. Et le nouvel international français a même doublé, puis triplé la mise en deux minutes pour se retrouver seul en tête du classement des meilleurs buteurs de L1. Avec 11 buts en 15 matchs, il a toutefois encore un peu de pain sur la planche s’il souhaite battre le record de 44 buts inscrits sur une saison (en 38 rencontres) par un certain Josip Skoblar pour l’OM lors de la saison 1970-71.

Saint-Etienne – Ajaccio (3-1): Le rouge réussit aux Verts
Chose peu courante depuis la première journée, les hommes de Christophe Galtier ont rapidement pris les choses en main. Après l’ouverture du score de Gradel (son premiers avec le maillot de l’ASSE) à la 7e, puis un deuxième but de Sinama-Pongolle (34e), les Verts se sont rapidement mis à l’abri. Le dernier match des Verts s’était terminé par une victoire 2-0 des hommes de Christophe Galtier, mais ils avaient profité de trois expulsions de leur équipe adverse, Nice en l’occurrence. Cette fois encore, l’arbitre a permis à l’ASSE de se retrouver en supériorité numérique. C’est à la suite d’un grand pont de Sinama-Pongolle que N’Diaye, les deux pieds en avant, a raté de peu… les chevilles de son adversaire (20e). Le rouge était plus que mérité, et même si les Corses ont eu le mérite de réduire la marque, les Stéphanois ont de nouveau profité du manque de sang-froid de leurs adversaires et aggravé le score par l’intermédiaire de Nicolita.

Bordeaux – Caen (2-0): Bordeaux n’est plus dans le rouge
Retombés dans la zone rouge lors de la dernière journée, les Girondins de Bordeaux ont retrouvé quelques couleurs grâce au sixième but de Gouffran, à l’entrée de la surface de réparation (58e). Modeste a doublé la mise pour Bordeaux à onze minutes de la fin. Avec Montpellier qui prend provisoirement les commandes, c’est sans doute la meilleure opération de la soirée. Si les Girondins se retrouvent 14e, il s’agit surtout de la première victoire de Bordeaux à Chaban-Delmas…

Nancy- Dijon (1-2): Bauthéac, l’as de la “Panenka”
En matière de football, certains joueurs ont leurs petites habitudes. Celle d’Eric Bauthéac est particulière, et agace souvent les gardiens de but. Le milieu de terrain est un grand habitué des « Panenkas », et le dernier rempart de Nancy, Ndy Assembé en a été la dernière victime. Déjà lorsqu’il était au centre de formation de Saint-Etienne, Bauthéac avait cette manie de tirer ses tirs au but de cette manière. Sur cinq pénaltys, le joueur avait tenté, et réussi cinq Panenkas… Cette fois encore, le pénalty de Bauthéac tiré à la manière de l’ancien international tchécoslovaque a terminé dans les filets, et a permis à Dijon de prendre les devants face à Nancy dès la 18e minute.

Casoni (entraîneur d'Evian): "Je suis déçu pour mes joueurs. Mais on ne peut pas parler... On a peut-être une jambe cassée, un penalty bidon contre nous, un penalty qu'on ne nous siffle pas sur le carton rouge rennais. Après, on ne va pas revenir sur ce qui s'est passé, les images parleront d'elles-mêmes".

Rennes – Evian Thonon-Gaillard (3-2) : Pluie de buts à Rennes
Les amoureux du ballon rond se sont souvent plaints du manque de buts dans le championnat de France. Ce samedi soir au Stade de la Route de Lorient, le spectacle et les buts étaient bien au rendez-vous. Tout a commencé par un raid de Féret, qui se jouait de la défense adverse et concluait d’une frappe lobée (10e). Barbosa a alors égalisé neuf minutes plus tard, puis a même pris les devants grâce à Wass (32e). Les Bretons sont parvenus à égaliser à un quart d’heure de la fin par Hadji, et Féret, auteur d’un doublé, a donné l’avantage décisif à Rennes à trois minutes de la fin. L’expulsion de Kana-Biyik à la 89e ne changeait rien, et les spectateurs pouvaient quitter les tribunes avec la satisfaction d’en avoir eu pour leur argent.

Toulouse – Valenciennes (2-0) : Toulouse soigne son attaque
Vainqueur de Valenciennes (2-0), Toulouse se rapproche peu à peu du podium. Ne possédant pourtant pas une attaque brillante (seulement 13 buts avant cette rencontre), les Toulousains ont cette fois trouvé le chemin des filets à deux reprises. Machado a montré la voie aux siens dès la 25e minute, puis en deuxième période, Devaux a porté le score à 2-0. Toulouse se retrouve toujours à l’affût, avec 26 points et une très honorable quatrième place.

Lille - Brest (2-0) : Fin de série pour les Lillois
Lille aura souffert face aux Bretons, mais peut se féliciter d'avoir mis fin à une série de  trois matches nuls en L1 et de ne pas avoir pris de but pour la troisième rencontre consécutive, toutes compétitions confondues.En manque d'inspiration depuis le début de la saison, Moussa Sow a inscrit son cinquième but après l'ouverture du score de Dimitri Payet.

Romain Bonte