Le but de l'attaquant de Montpellier Souleymane Camara n'a pas suffi
Le but de l'attaquant de Montpellier Souleymane Camara n'a pas suffi | PASCAL GUYOT / AFP

Montpellier mis en échec par Toulouse 1-1

Publié le , modifié le

Le champion de France Montpellier n'a pas mieux fait qu'un match nul face à Toulouse en ouverture de la saison de Ligue 1 (1-1). Après avoir la marque par Camara (34e), les Héraultais ont souffert à 10 contre 11 après l'expulsion de Saihi (38e). Les visiteurs ont égalisé par le jeun Ben Yedder (72e) avant de finir à 9 la fin de la rencontre

Montpellier a peiné sous la chaleur, se mettant seul dans l'embarras,  quelques minutes après l'ouverture du score de Souleymane Camara (34e, 1-0), avec  l'exclusion de Saihi (38e) pour un pied haut sur Siriex, blessé au cuir chevelu, avant que le TFC ne plonge lui-même dans  l'indiscipline en seconde période. Malgré l'absence de son attaquant vedette Olivier Giroud, le meilleur  buteur de L1 la saison passée (parti à Arsenal), le club héraultais ouvrait la  marque grâce à Camara. Le Sénégalais devançait la sortie d'Ahamada et marquait  d'une pichenette après une grande ouverture par-dessus la défense d'Utaka et  inscrivait le premier but de la nouvelle saison de L1.

Toulouse à 9

Mais quatre minutes plus tard, Saihi, sur un ballon haut donnait un coup de  pied sauté sur le cuir chevelu du Toulousain Pantxi Sirieix, ce qui lui valait un  carton rouge. Après la pause, la supériorité numérique donnait peu à peu des occasions à Toulouse de revenir à la marque sur des tentatives d'Emmanuel Rivière. Montpellier faisait le dos rond en seconde période, mais le centre de Serge Aurier  trouvait Wissam Ben Yedder qui trompait alors Jourdren d'une tête décroisé (72e, 1-1). Quelques secondes plus tard, Adrien Regattin fauchait Daniel Congré et était exclu (72e),  avant qu'Aurier ne reçoivent lui aussi un carton rouge pour un tacle par  derrière sur Bédimo (83e). Réduit à neuf, Toulouse avait laissé passé sa chance et Montpellier ratait le but de la victoire dans les arrêts de jeu.

Samedi soir, pour les autres matches de la première journée de Ligue 1, les stars du PSG se frotteront à Lorient alors que Rennes accueillera Lyon et que Lille se déplacera à Saint-Etienne pour deux belles affiches entre prétendants aux places européennes. Pour son retour en Ligue 1 après plus de 30 ans d'absence, Reims recevra Marseille dimanche en clôture.

Réactions:

René Girard (entraîneur de  Montpellier): "C'est un point. C'est un peu dommage de finir à dix. Pour une  première journée, trois rouges c'est un peu lourd. A dix, on a essayé de  maintenir le résultat. On s'est pas trop mal débrouillé, avant de commettre une  erreur de marquage qui a permis à Toulouse d'égaliser. C'est un match de  reprise d'autant que devant Toulouse, il n'y a jamais de grandes envolées.  C'est toujours un match serré, compliqué, qui se joue à peu de choses. Je suis  satisfait de l'état d'esprit des garçons, même si on n'est pas encore à 100%. On n'a pas la lucidité  pour emballer le jeu devant une équipe qui ne se découvre pas beaucoup. On a  fait ce que l'on pouvait avec les forces du moment. On a encore trop de déchet  dans la conservation du ballon. Il va falloir que l'on apprenne à mieux  gérer."

Alain Casanova (entraîneur de Toulouse): "Etre mené un peu contre le cours  du jeu sur une grosse erreur de notre part était un lourd handicap. Ensuite, le  scénario a changé, avec une supériorité numérique à onze contre dix. Avec la  possibilité de revenir au score comme on l'a fait. Mais, on n'est pas resté  suffisamment longtemps en supériorité numérique pour poser plus de problèmes à  Montpellier. A dix contre dix, c'était possible. A dix contre neuf, cela  devenait plus compliqué. Finalement, on se dit que c'est un bon point. Et on  est content de l'avoir pris. Je n'ai pas pour habitude de parler de  l'arbitrage. On n'est pas toujours bien placé. Cela va vite. On a toujours  l'impression que c'est une sanction sévère, que cela soit pour le carton rouge  de Montpellier ou les deux autres. Ce n'est pas facile pour l'arbitre (...)  J'ai seulement dit aux joueurs que l'on devait être capable d'avoir plus de  maîtrise. On savait qu'il fallait se maîtriser après le premier carton rouge.  Je veux de l'engagement, de l'agressivité, mais ont doit être plus maître de  nous-mêmes."

AFP