Giroud
Olivier Giroud contrôle le cuir | AFP

Montpellier met la pression sur Paris

Publié le , modifié le

Victorieux de Bordeaux 1-0 grâce à un but signé John Utaka (80e), Montpellier s'est emparé de la tête du championnat de France, le PSG ayant arraché le match nul (4-4) à Lyon. Parmi les nombreux matches concernant les équipes du bas de tableau, les bonnes affaires sont effectuées par Nice, vainqueur 1-0 de Caen, Ajaccio, tombeur de Dijon 2-1, Evian-TG, qui a maté Nancy 2-0, et Valenciennes qui a disposé de Lorient 2-0. Auxerre-Saint-Etienne 0-0.

Berigaud, première en fanfare !

Remplaçant la semaine dernière, Kevin Bérigaud était titularisé pour la première fois en championnat ce samedi. Le moins qu'on puisse dire, c'est que le jeune attaquant ne s'est pas loupé, inscrivant deux buts très importants qui ont offert un beau succès à l'Evian-TG dans l'optique du maintien. A 23 ans, il s'affirme vraiment.

Deux buts seulement à la pause

Incroyable statistique: deux buts seulement, ceux de Kevin Bérigaud pour Evian, avaient été marqués à la mi-temps des six matches de la soirée. Une pénurie de buts qui n'a pas d'explication concrète, les conditions météos ne pouvant être considérées comme responsables. La prudence des équipes est plutôt à mettre sur le compte de l'approche du "money time".

Précieux Utaka

Déjà buteur dimanche dernier au Parc des Princes, l'attaquant nigerian a de nouveau trouvé les filets adverses ce samedi. L'ancien Lensois et Rennais a repris un corner de la tête pour offrir les trois points à un Montpellier qui peut vraiment y croire dans la course au titre. Si Utaka (5e but de la saison) parvient à scorer dès que Giroud ne le fait pas, ça va devenir très intéressant pour les hommes de René Girard…

8/10 au Hainaut pour Valenciennes

Valenciennes est une équipe complètement "déséquilibrée" en ce qui concerne le nombre de points pris. Les Nordistes en ont glanés 24 chez eux sur les 30 récoltés depuis l'entame du championnat. Les trois derniers sont l'œuvre de Samassa et Cohade, les deux buteurs du succès (2-0) contre Lorient.

Montaroup voit rouge !

Le seul carton rouge de la soirée à été distribué à la 57e minute du match Nice-Caen. C'est le jeune Normand Aurélien Montaroup qui a écopé de ce "rouge direct" des mains de Monsieurs Bastien. Le latéral de Caen a mis un coup de pied dans le dos de Kevin Anin. Un geste qui est intervenu huit minutes après le but niçois inscrit par Anthony Mounier (son 5e) et qui n'a rien changé au score, ne permettant pas aux hommes de Franck Dumas de revenir dans le match.

Ajaccio s'enflamme dix minutes

L'ACA, tenu en échec à la pause, s'est réveillé quasiment dès la reprise en inscrivant deux buts coup sur coup: 54e Eduardo, 55e Cavalli. Et dix minutes plus tard, c'est Kumordzi qui relançait la rencontre en réduisant l'écart. Après ? Plus rien, comme avant. Mais ce succès permet aux Corses de s'éloigner clairement de la zone rouge en revenant à hauteur des Bourguignons.

La phrase du jour

Jean Fernandez, l'entraîneur de Nancy, ne se voilait pas la face à l'issue de la défaite des siens à Evian: "La situation va être difficile jusqu'à la fin de la saison. On est relégables, peut-être que dans deux matchs on ne le sera plus. Il y a cinq ou six équipes qui sont dans notre cas. Mais c'est clair que la défaite de ce soir nous complique la situation".

Grégory Jouin @GregoryJouin